Voie de l'aigle étape 10: Refuge de Falkenhütte, © Tirol Werbung/Dominik Gigler
© Voie de l'aigle étape 10: Refuge de Falkenhütte, © Tirol Werbung/Dominik Gigler
Voie de l'aigle étape 10: Refuge de Falkenhütte, © Tirol Werbung/Dominik Gigler
© Voie de l'aigle étape 10: Refuge de Falkenhütte, © Tirol Werbung/Dominik Gigler
Voie de l'aigle étape 10, © Tirol Werbung/Benjamin Fuchs
© Voie de l'aigle étape 10, © Tirol Werbung/Benjamin Fuchs

Étape 10 de la Voie de l'Aigle : Refuge de Falkenhütte – Chalet du Karwendel


Au refuge de Falkenhütte, niché au pied des imposantes parois du Laliderer, on a peut-être rêvé de nouvelles conquêtes de sommets. Cependant, notre randonnée commence par une descente à travers de douces prairies d'alpage. Après le paisible alpage de Ladizalm, on continue par une voie carrossable descendant à travers une forêt clairsemée jusqu'au petit Bois d'érables dont le paysage est aussi impressionnant que celui de son grand frère. Ensuite – on est tout de même là pour pratiquer l'alpinisme - les jambes repassent vite en mode ascensionnel. En direction du nord-ouest, on rejoint l'Untere Filztal qui n'est plus séparé du chalet du Karwendel que par 400 mètres de dénivelé aux nombreux points de vue.


Informations utiles sur l'étape

Histoire alpine de l'aigle · Hermann von Barth, collectionneur de sommets. Lors de cette étape, au petit Bois d'érables, on passe par un mémorial dédié à Hermann von Barth. Sa seule situation laisse penser que ce panneau rend hommage à un alpiniste. Exactement ! Hermann von Barth (1845 - 1876) était un juriste, botaniste et géologue originaire des Préalpes bavaroises, rendu célèbre par ses conquêtes du Karwendel. Et elles ne se firent pas par des chemins forestiers largement accessibles mais par des montées au sommet exigeantes. À l'été 1870, il conquit 88 sommets, dont douze étaient des premières ascensions. Parmi eux, citons le Birkkarspitze, le Kaltwasserkarspitze, le Lalidererspitze, le Große Seekarspitze, le Grubenkarspitze, le Dreizinkenspitze, l'Östliche Karwendelspitze, le Vogelkarspitze, le Wörner et le Kuhkopf. Il a donné son nom à quelques refuges, chemins et sommets, comme par exemple le Barthspitze dans le Karwendel. Mais pas au « Bartgeier », le gypaète barbu.

Hermann von Barth (c) Harald Wolf

Vue de l'aigle · Le pittoresque alpage de Ladizalm vaut le coup d'œil, ne serait-ce que du point de vue historique - il daterait du XVIème siècle. À la croix du col du Hochalmsattel, au cœur des prairies d'alpage, les magnifiques environs invitent à laisser planer son regard au loin et entre autres sur le Birkkarspitze dont la conquête est au programme de l'étape suivante de la Voie de l'aigle.

Défi de l'aigle · Le petit Bois d'érables est un magnifique coin d'Autriche peuplé d'érables sycomores ancestraux. Contrairement au grand Bois d'érables, son isolement le rend accessible des seuls alpinistes, et pas des bus de touristes. C'est donc en tout quiétude que l'on pourra, une fois au moins, s'appuyer sur un arbre âgé de 500 ans, ressentir sa présence et se laisser toucher par son aura.

Ouvrir la grande carte

Point de départ  

Refuge de Falkenhütte

Lieu d'arrivée

Chalet du Karwendel

Longueur

9 km

Temps de marche

3 h 30 min

La Voie de l'Aigle

Il s'agit d'une étape de la Voie de l'Aigle (Adlerweg), le chemin de grande randonnée le plus réputé du Tyrol

Difficulté

moyen

Altitude

1 840 m

Dénivelé à la montée

Montée : 440 m
Descente : 520 m

Description de l'itinéraire


Point de départ : Refuge de Falkenhütte

En contrebas du refuge de Falkenhütte, on se dirige vers le nord d'après les panneaux « Karwendelhaus » et on descend doucement par un bon chemin à travers des prairies d'alpage. La descente continue ensuite par une voie carrossable. On passe par le bel alpage de Ladizalm avec son chalet historique, puis par une forêt clairsemée, toujours sur la voie carrossable. Après la traversée d'un large lit de ruisseau pierreux mais la plupart du temps à sec, le parcours nous mène au petit Bois d'érables (« Kleinen Ahornboden ») et débouche sur une large route forestière par laquelle on rejoint en quelques pas le monument dédié à Hermann von Barth et les anciennes maisons forestières au-dessus. Passant devant ses dernières, on monte la route forestière à gauche en direction de « Karwendelhaus ». Rapidement, la route traversant une forêt clairsemée devient une voie carrossable, puis un sentier. Celui-ci grimpe ensuite le charmant alpage d'Untere Filztal avant de se parcourir la zone d'alpage (au total, on marche presque toujours dans la même direction). Dès qu'on a passé les terres verdoyantes de l'alpage, le sentier débouche sur une voie carrossable. Sur celle-ci, on monte, en gardant la même direction, au Hochalmsattel (1 803 mètres) à travers les prairies. À la croix de ce col, on profite une dernière fois d'une vue magnifique sur le refuge de Falkenhütte, les parois du Laliderer et leurs environs. Ensuite, descendre quelques mètres sur la voie carrossable et prendre à gauche la direction du chalet du Karwendelhaus (1 765 mètres). Au passage, on peut observer ici des couchers de soleil particulièrement beaux.

Destination : Chalet du Karwendelhaus

Possibilités d'hébergement et de se restaurer : Chalet du Karwendelhaus

Arrivée

Votre adresse de destination : Seefeld

réalisé par ÖBB-Personenverkehr AG

Chercher hébergement


Recherche détaillée

Itinéraires de randonnée dans les environs


Haut
Live Chat
Live Chat