Voie de l'aigle étape 18, © Tirol Werbung/Dominik Gigler
© Voie de l'aigle étape 18, © Tirol Werbung/Dominik Gigler
Voie de l'aigle étape 18, © Tirol Werbung/Dominik Gigler
© Voie de l'aigle étape 18, © Tirol Werbung/Dominik Gigler

Étape 18 de la Voie de l’Aigle : Refuge de Lorea Hütte – Refuge d'Anhalter Hütte


Cette étape exigeante commence doucement par un sentier parcourant de beaux territoires d'alpage; mais bientôt, celui-ci se lance dans une ascension abrupte. Abrupte, c'est aussi ainsi que l'on qualifiera la descente vers la vallée de Heimbachtal après la dépression de Loreascharte. Un peu après, on passe le col de Schweinsteinjoch et la vallée de Hintere Tarrentonalm. La nature est belle, mais on reste bien concentrés sur le chemin : l'attention est de mise - surtout par temps humide - lors de la descente du col de Hinterbergjoch et de la traversée de quelques champs de neige éventuellement encore présents. Après les Hinterbergjoch et Kromsattel, la descente devient facile à travers des paysages de pâturages et d'alpages. Mais stop ! Ça y est, vous êtes arrivés au refuge d'Anhalter Hütte !


Informations utiles sur l'étape

Histoire alpine de l'aigle · Le ravitaillement du refuge d'Anhalter Hütte. Le confort alpin peut être modeste tout en satisfaisant toutes les exigences. À l'Anhalter Hütte, l'eau claire et froide de la source propre au refuge et un petit cogénérateur soutenu par l'énergie solaire assurent les besoins en matière d'hygiène. Propre comme un sou neuf, on peut se mettre à table et profiter d'un bon repas tyrolien. Et pourtant, ce refuge simple et on ne peut plus authentique - les lambris de sa salle de séjour typique datent de sa fondation il y a 100 ans - est l'un des seuls chalets du Club alpin qui ne dispose ni d'une route d'accès, ni d'un monte-charge. Son ravitaillement principal s'effectue une fois par saison en hélicoptère, sinon, les aliments et les matériaux sont transportés tout là-haut dans des sacs à dos. En dépit de sa situation extrême et isolée, le refuge d'Anhalter Hütte n'a changé, en 100 ans d'histoire (il a ouvert en 1912), qu'une fois de propriétaire et très rarement de gardien. Fritz Mossauer, de Kaufbeuren, y passa 16 été, Franz et Anna Stricker le gérèrent de 1940 à 1970, et depuis lors, c'est Carmen Kathrein qui y accueille les visiteurs.

Anhalter Hütte (c) Carmen Kathrein

Vue de l'aigle · Si, depuis le col de Schweinsteinjoch, on opte pour la variante par le sentier de Heiterwand-Nordsteig (il se situe environ 100 mètres plus haut), on voit des mines abandonnées d'où du plomb et du zinc étaient jadis extraits. Elles sont reliées entre elles par un réseau de galeries d'environ 25 kilomètres. À Tarrenz, une association minière organise ici des excursions scientifiques, et son monde de la mine « Knappenwelt Gurgltal» permet de découvrir cette activité passée de plus près.

Défi de l'aigle · Avant et après cette étape, les jambes auront besoin d'un bon massage revigorant, la randonnée comportant des passages très exigeants avec la montée abrupte et astreignante à la Loreascharte (2 315 mètres), en partie des éboulis, et la descente raide dans la vallée de Heimbachtal. Mais ces efforts ne sont pas vains : sur la Loreascharte, une superbe vue sur l'ouest des Alpes de Lechtal s'ouvre à nous.

Ouvrir la grande carte

Point de départ  

Refuge de Lorea Hütte

Lieu d'arrivée

Refuge d'Anhalter Hütte

Longueur

16 km

Temps de marche

6 h 30 min

La Voie de l'Aigle

Il s'agit d'une étape de la Voie de l'Aigle (Adlerweg), le chemin de grande randonnée le plus réputé du Tyrol

Difficulté

moyen

Altitude

2 310 m

Dénivelé à la montée

Montée : 1 180 m
Descente : 1 200 m

Description de l'itinéraire


Point de départ : Refuge de Lorea Hütte

Au départ de la Lorea Hütte, on suit la direction de « Loreakopf» par un sentier montant doucement à travers la zone d'alpage. À l'embranchement de chemins suivant, le sentier, qui part vers la gauche, entame une montée abrupte et couverte d'éboulis vers la Loreascharte. De l'autre côté, il se lance dans une descente raide sur une paroi herbeuse vers la Heimbachtal. Dans le fond de cette vallée, suivre sur sa gauche la direction de « Nassereith». À présent, un sentier étroit descend lentement le long du ruisseau (un passage s'effectue même dans son lit). Au moment où la vallée effectue une courbe vers la droite clairement perceptible, on passe sur la rive droite du ruisseau - faire bien attention au marquage sur la falaise ! Le petit sentier descend ensuite vers le sud-ouest, à travers la forêt, dans la vallée de Tegestal, jusqu'à la route forestière (sur laquelle on débouche à 1 400 mètres). On monte ensuite tranquillement, passant la bifurcation vers Heiterwandhütte (à gauche), et on reste bien dans la douce vallée de Tegestal. Le chemin rejoint ensuite la zone d'alpage et monte tranquillement au col de Schweinsteinjoch (1 564 mètres, là, le chemin bifurque vers Sinnesbrunn). Depuis le col, on garde la même direction, descendant doucement les alpages vers Hinteren Tarrentonalm (1 519 mètres). À cet alpage, suivre la direction « Anhalter Hütte» et monter tranquillement le long d'un large chemin forestier. À l'embranchement de chemins peu après, rester sur la gauche et marcher le long du ruisseau. Le chemin passe par le refuge de Schaferhütte et devient bientôt un sentier. À présent, suivre sur l'espace dégagé en contrebas du Heiterwand le sentier ou ses traces, la montée au col de Hinterbergjoch (2 202 mètres) est principalement douce. Du Hinterbergjoch, descendre une pente raide couverte d'herbe (« Schwarze Erde», la « terre noire») et traverser le cirque glaciaire presque plat jusqu'au col de Kromsattel (traces de sentier). Depuis le Kromsattel, la descente à travers des prairies et un beau paysage d'alpage est facile. Là se dresse, au pied du Heiterwand, l'Anhalter Hütte (2 040 mètres), refuge authentique mais confortable.

Destination : Refuge d'Anhalter Hütte

Possibilités d'hébergement et de se restaurer : Refuge sans gardien de Lorea Hütte, Alpage de Hintere Tarrentonalm, Refuge d'Anhalter Hütte

Infos sur la localité


Arrivée

Votre adresse de destination : Imst

réalisé par ÖBB-Personenverkehr AG

Chercher hébergement


Recherche détaillée

Itinéraires de randonnée dans les environs


Haut
Live Chat
Live Chat