Voie de l'aigle étape 3 : Lac de Hintersteiner See – Kufstein, © Tirol Werbung/Jens Schwarz
© Voie de l'aigle étape 3 : Lac de Hintersteiner See – Kufstein, © Tirol Werbung/Jens Schwarz
Voie de l'aigle étape 3 : Lac de Hintersteiner See – Kufstein, © Tirol Werbung/Jens Schwarz
© Voie de l'aigle étape 3 : Lac de Hintersteiner See – Kufstein, © Tirol Werbung/Jens Schwarz
Voie de l'aigle étape 3 : Lac de Hintersteiner See – Kufstein, © Tirol Werbung/Jens Schwarz
© Voie de l'aigle étape 3 : Lac de Hintersteiner See – Kufstein, © Tirol Werbung/Jens Schwarz

Étape 03 de la Voie de l’Aigle : Lac de Hintersteiner See – Kufstein


La destination du jour ? La petite ville de Kufstein au bord de l'Inn vert, qui fut tant chantée ! Via un paradis des alpages impérial agrémenté de sympathiques possibilités de se restaurer dans les refuges et auberges de montagne - chaque samedi, le Brentenjochalm sert des Kiachl, c'est-à-dire des beignets typiques, délicieux ! Passant d'une curiosité à l'autre, on ne perdra cependant pas des yeux le simple bord du chemin : dans le massif du Kaiser s'épanouissent près d'un millier d'espèces florales. L'un des points forts de cette étape est la descente que, fatigués mais heureux après tant de sensations au plus près de la nature, on pourra effectuer avec le télésiège du Wilder Kaiser, histoire de planer jusqu'au quartier de Sparchen à Kufstein, et de ménager ses genoux.


Informations utiles sur l'étape

Histoire alpine de l'aigle · La conquête du Kaindlnadel. Le Kaindlnadel est une aiguille montagneuse étroite de 15 mètres de haut entre le Scheffauer et le Zettenkaiser. Il présente un niveau de difficulté IV et n'est accessible que par un passage de trois mètres de haut. L'aubergiste de la Kaindlhütte, Kaindl Much, avait ce sommet alors sans nom constamment devant les yeux et rêvait de l'escalader. Un jour, les conditions semblant favorables, il se lança... avec succès ! Arrivé tout en haut, il envoya à ses visiteurs qui étaient du spectacle depuis le refuge un joyeux Yodel. C'était en 1909, et Kaindl Much avait 70 ans. Cette aiguille imposante fut nommée en son honneur. Si la reproduction de cet exploit est l'apanage d'excellents grimpeurs, l'agréable auberge de Kaindlhütte, sur l'alpage de Steinbergalm, est ouverte à tout un chacun.

Kaindlhütte (c) Renate und Michael Grube

Vue de l'aigle · La forteresse de Kufstein : Nul besoin d'avoir l'œil de l'aigle pour la contempler, elle trône sur un rocher de 90 mètres de haut juste au bord de l'Inn. Cet emblème imposant de la ville de Kufstein est aussi l'un des principaux monuments historiques du Tyrol. Il héberge entre autres un musée local et l'orgue des héros, plus grand orgue de plein air du monde, qui résonne chaque midi. Un ascenseur incliné permet à ceux que la randonnée a éreinté d'accéder confortablement à la forteresse.

Défi de l'aigle · Le détour au Gamskogel est un must. Reconnaissons-le : entre Zahmer Kaiser et Wilder Kaiser, ce défi d'alpinisme est, du point de vue technique, un peu plus « zahm » que « wild », c'est-à-dire plus doux que sauvage. Mais la vue sur la vallée du Kaisertal et les montagnes septentrionales du Wilder Kaiser y est grandiose !

Ouvrir la grande carte

Point de départ  

Lac de Hintersteiner See

Lieu d'arrivée

Kufstein

Longueur

9,5 km

Temps de marche

3 h 30 min

La Voie de l'Aigle

Il s'agit d'une étape de la Voie de l'Aigle (Adlerweg), le chemin de grande randonnée le plus réputé du Tyrol

Difficulté

moyen

Altitude

1 460 m

Dénivelé à la montée

Montée : 730 m
Descente : 460 m

Téléchargements

Description de l'itinéraire


Point de départ :Lac de Hintersteiner See

Au parking devant l'accès à la plage, emprunter le chemin du lac (n°822) et marcher le long de la rive sud jusqu'à la « Biobauernhof Pension Maier ». À droite de cette ferme, prendre la direction du nord au parking. De là part un large chemin de randonnée, en l'occurrence un chemin privé pour accéder aux alpages, menant à Walleralm. On suit ce chemin (n°45) jusqu'à l'alpage de Walleralm, en allant principalement vers le nord, passant le Schafberg sur la gauche, d'abord à travers la forêt, puis sur un terrain dégagé, jusqu'à arriver finalement dans la zone de pâturage. Sur l'alpage de Walleralm, on peut s'accorder un moment de pause à l'auberge alpine du même nom. Derrière commence le sentier balisé jusqu'à l'auberge de Kaindlhütte. On monte tranquillement ce sentier, principalement en forêt, jusqu'au Hochegg (1 470 mètres). Juste avant le haut du Hochegg, la pente se fait plus abrupte. Sur ce mamelon verdoyant, à côté de la croix du sommet du Hochegg, une pause avec vue sur la vallée de l'Inntal et le Zahmer Kaiser s'impose. Ensuite, on descend tranquillement à travers des espaces dégagés jusqu'au hameau de l'alpage de Steinbergalm avec la Kaindlhütte. Depuis l'auberge, suivre le chemin forestier à la descente, il parcourt d'abord la zone d'alpage et mène après un tournant au refuge (fermé) de Steinberghütte. Sur la route forestière, une petite montée mène au col de Brentenjoch où, à gauche, un panneau indique le chemin balisé vers le télésiège. Plus que quelques mètres à monter et on est à l'arrivée du « Sesselbahn Wilder Kaiser ». À bord de celui-ci, on survole confortablement et non sans admirer le paysage le chemin qui nous sépare encore de Sparchen, à Kufstein, avec un petit changement à la station intermédiaire. Une variante possible : à pied, on peut rejoindre Kufstein par Aschenbrenner, le long du chemin panoramique.

Destination : Kufstein

Possibilités d'hébergement et de se restaurer : Alpage de Walleralm, Refuge de Stöfflhütte sur l'alpage de Walleralm, Auberge de Kaindlhütte, Weinberger Haus (Brentenjochütte), Alpage de Duxer Alm

Infos sur la localité


Arrivée

Votre adresse de destination : Kufstein

réalisé par ÖBB-Personenverkehr AG

Chercher hébergement


Recherche détaillée

Itinéraires de randonnée dans les environs


Haut
Live Chat
Live Chat