Voie de l'aigle étape 7 : Rofangebirge, © Tirol Werbung/Jens Schwarz
© Voie de l'aigle étape 7 : Rofangebirge, © Tirol Werbung/Jens Schwarz
Voie de l'aigle étape 7, © Tirol Werbung/Jens Schwarz
© Voie de l'aigle étape 7, © Tirol Werbung/Jens Schwarz
Voie de l'aigle étape 7 : Rofangebirge, © Tirol Werbung/Jens Schwarz
© Voie de l'aigle étape 7 : Rofangebirge, © Tirol Werbung/Jens Schwarz
Voie de l'aigle étape 7 : Zireiner See, © Tirol Werbung/Jens Schwarz
© Voie de l'aigle étape 7 : Zireiner See, © Tirol Werbung/Jens Schwarz
Voie de l'aigle étape 7 : Refuge d'Erfurter Hütte, © Tirol Werbung/Jens Schwarz
© Voie de l'aigle étape 7 : Refuge d'Erfurter Hütte, © Tirol Werbung/Jens Schwarz

Étape 07 de la Voie de l'Aigle : Auberge de Waldhäusl – Refuge d'Erfurter Hütte


Le long de cette étape exigeante, on profite abondamment de la diversité des paysages du massif du Rofan - au sud, de douces prairies d'alpages, sur la face nord, de puissantes formations de roches et des parois abruptes. Après la ferme de Durrahof, on suit le chemin de grande randonnée E4 jusqu'au Labegg-Graben. Ensuite, le parcours passe par le Schauertal pour rejoindre le lac de carte postale de Zireiner See. Il a une profondeur incroyable de 200 mètres et son eau est tellement froide qu'il faut du courage pour y tremper ne serait-ce que ses orteils. Mais on peut aussi imiter le sommet du Rofan qui se reflète la tête la première dans cette onde cristalline venue des montagnes. Par bonnes conditions météorologiques, on emprunte le « sentier des moutons » (Schafsteig) jusqu'à presque atteindre le sommet du Rofanspitze avant de continuer vers le refuge d'Erfurter Hütte, juste à côté de l'arrivée du téléphérique du Rofan.


Informations utiles sur l'étape

Histoire alpine de l'aigle · Hias Rebitsch, légende de l'alpinisme. Né à Brixlegg, Hias (Matthias) Rebitsch (1911- 1990) fut un pionnier de l'escalade libre et est encore aujourd'hui un modèle pour bien des amateurs de ce sport. Il réalisa quelques premières ascensions dans le massif du Rofan comme celles du Rofanspitze par la face nord-est directe, la fissure est, la face nord, ou la face sud-ouest du Rotspitze. Il a été notamment rendu célèbre par son excursion sur la face nord de l'Eiger au cours de laquelle il fit courageusement face aux pires conditions météorologiques avec son partenaire de grimpe Ludwig Vörg sur une paroi, ce, 100 heures durant. Hias Rebitsch était un « sestogradiste » (grimpeur de niveau VI) et avait, selon ses propres mots, un sixième sens dont il profitait aussi dans sa pratique de l'escalade. Il étudia la chimie, s'intéressa à la philosophie et ne faisait aucun cas de la course à la performance en montagne. Il ne partait en excursion que pour lui-même, voire son plaisir. Mais sa grimpe était extrême pour vivre des situations extrêmes et y apprendre à se connaître soi-même. Ce ne sont pas seulement ses capacités de grimpe, mais aussi sa vision de son sport, qui étaient en avance sur son temps. Et l'un de ses parcours préférés était la face nord du Laliderer, dans le Karwendel.

Hias Rebitsch (c) Dr. Wolfgang Rebitsch

Vue de l'aigle · La terrasse du refuge d'Erfurter Hütte vous dévoile une vue somptueuse sur le lac d'Achensee, « la mer des Tyroliens ». Par beau temps, on voit son eau scintiller et les voiles des bateaux étinceler. Avec son immense point de vue de l'Adlerhorst (« aire de l'aigle »), le Gschöllkopf, culminant à 2 039 mètres, vous réserve aussi une vue imprenable. Là, le regard se perd entre lac d'Achensee, massif du Karwendel, Alpes du Zillertal et de Tux, de même que le bas de la vallée de l'Inntal.

Défi de l'aigle · Être tel un aigle qui vole, c'est la sensation réservée à ceux qui décollent à bord du Skyglider au Gschöllkopf et parcourent 800 mètres et un dénivelé de 200 mètres à 85 km/h. Le départ du Skyglider AIRROFAN est situé en contrebas de l'arrivée du téléphérique du Rofan.

Ouvrir la grande carte

Point de départ  

Auberge de Waldhäusl

Lieu d'arrivée

Refuge d'Erfurter Hütte

Longueur

18 km

Temps de marche

7 h

La Voie de l'Aigle

Il s'agit d'une étape de la Voie de l'Aigle (Adlerweg), le chemin de grande randonnée le plus réputé du Tyrol

Difficulté

difficile

Altitude

2 190 m

Dénivelé à la montée

Montée : 1 590 m
Descente : 770 m

Description de l'itinéraire


Point de départ : Auberge de Waldhäusl

Depuis l'auberge Waldhäusl à Steinberg am Rofan, suivre la route du village en direction de l'église paroissiale St. Lambert, laisser l'église en bas à gauche et continuer sur la route environ 500 mètres. Après la grange à foin, bifurquer sur la gauche et continuer tout droit par la route. Le chemin débouche sur un petit sentier qui pénètre dans le Steinberger Loch et monte à la ferme de Durrahof. Ensuite, on suit le chemin de grande randonnée E4 jusqu'au Labegg-Graben. (Par mauvais temps se référer au parcours alternatif. *)

On s'oriente d'abord en fonction des panneaux « Rofan », puis « Zireiner See » et « Erfurter Hütte ». La randonnée se déroule en une montée à peine perceptible entre des forêts clairsemées et des prairies. Après une étable, on arrive à une bifurcation - là, prendre le chemin du haut. Il se transforme vite en un sentier qui, après la traversée d'un ruisseau avec une petite chute d'eau, rencontre une voie carrossable. Là, suivre toujours la direction de « Bayreuther Hütte ». À l'embranchement de chemins suivant, prendre en haut à gauche et monter le long du ruisseau. La randonnée continue par un sentier, une large route forestière, avant de continuer à droite et de prendre tout de suite sur la gauche la voie carrossable qui monte, elle devient très vite un sentier.

Dans la forêt clairsemée, longer le ruisseau en direction de « Zireiner See ». Traverser le ruisseau (pas de pont) avant de s'attaquer à une montée abrupte à travers la forêt pour déboucher sur une zone de pâturage dégagée et l'alpage de carte postale de Schauertalalm, et de monter le sentier en direction de « Schauertalsattel ». En cette partie, le sentier pierreux, couvert de racines, monte rapidement entre de nombreux pins et débouche dans une cuvette où l'on garde la direction d' « Erfurter Hütte », avant de passer au sud du lac de Zireiner See. À présent, suivre les panneaux vers « Marchalm », puis, peu après, « Schafsteig, Rofan ». Ce « sentier des moutons », de catégorie noire, ne doit pas être sous-estimé, surtout par temps humide. Il longe la face est du Rofanspitze, puis monte en biais avant de mener par un terrain abrupt au Schafsteigsattel, au nord-est du Rofanspitze.

Depuis ce col, descendre un peu sur la gauche à travers une douce prairie d'alpages. Peu après, suivre les panneaux « Erfurter Hütte » et « Rofanseilbahn ». Le sentier au sud du Rofanspitze mène presque sur du plat au col avant de descendre doucement dans une cuvette d'alpage verdoyante. Continuer la descente tranquille sur ce terrain, juste avant d'arriver, le parcours passe par l'alpage de Mauritzalm. L'auberge de montagne de Rofan et le refuge d'Erfurter Hütte (1 831 mètres) se situent juste à côté de l'arrivée du télésiège du Rofan et vous proposent de bonnes possibilités d'hébergement. Ceux qui préfèrent regagner la vallée peuvent prendre le télésiège ou descendre à pied vers Maurach (env. 1 heure ½). Presque toute l'étape suit le chemin de grande randonnée « Nordalpenweg 01 ».

Destination : Refuge d'Erfurter Hütte

Possibilités d'hébergement et de se restaurer : Durrahof, Alpages de Mauritzalm, Almstüberl, Auberge de montagne de Rofan, Refuge d'Erfurter Hütte

*) Alternative :

Si la vallée de Schauertal est difficile d'accès ou s'il est impossible d'emprunter le Schafsteigsattel (parce qu'il est déjà enneigé ou que le temps est très humide), le parcours alternatif suivant est recommandé :

Depuis le Labegg-Graben, bifurquer en haut à gauche vers l'alpage d'Enteralm (possibilité de se restaurer, pas de casse-croûte servi) - Ameisenkogel (1 518 mètres) – alpage de Labeggalm, cette partie suit un sentier romantique (bon plan : se restaurer à l'auberge Anderl’s Hütte, à 15 minutes de marche). Continuer sur le sentier (ne pas prendre le chemin n°411) jusqu'au col de Kreuzeinjoch (1 702 mètres) – le Hochleger – monter vers Rossweide – Rosskogelsattel (1 868 mètres) – en contrebas du Rosskogel, vers Zireiner See (possibilité de se restaurer au Sonnwendjochhaus). Depuis le lac de Zireiner See, continuer la randonnée par Marchgatterl – l'alpage de Zireiner Alm (1 698 mètres) – l'auberge de montagne de Bayreuther Hütte (1 600 mètres, possibilité de se restaurer et d'hébergement). Continuer par le chemin n°22 vers l'alpage de Sonnwendbühelalm à 1 645 mètres (possibilité de se restaurer le week-end) – Wiesinger Skihütte – montée à l'alpage de Schermsteinalm et au Schermstein Hochleger délaissé –Grubascharte et, le long du chemin de la Voie de l'aigle existant n°401, vers le refuge d'Erfurter Hütte ou l'auberge de montagne de Rofan (possibilités de se restaurer et d'hébergement).

En effectuant ce contournement par Bayreuther Hütte, il faut compter environ 2 heures ½ de marche en plus. L'avantage : pas de chemin de catégorie noire, accessible dès mai-juin et encore en septembre-octobre. Le chemin est plus ensoleillé et la neige y fond plus rapidement.

Arrivée

Votre adresse de destination : Maurach am Achensee

réalisé par ÖBB-Personenverkehr AG

Chercher hébergement


Recherche détaillée

Itinéraires de randonnée dans les environs


Haut
Live Chat
Live Chat