Voie de l'aigle étape 9 : Refuge de Lamsenjochhütte – Refuge de Falkenhütte, © Tirol Werbung/Dominik Gigler
© Voie de l'aigle étape 9 : Refuge de Lamsenjochhütte – Refuge de Falkenhütte, © Tirol Werbung/Dominik Gigler
Voie de l'aigle étape 9, © Tirol Werbung/Dominik Gigler
© Voie de l'aigle étape 9, © Tirol Werbung/Dominik Gigler
Voie de l'aigle étape 9 : Refuge de Falkenhütte, © Tirol Werbung/Dominik Gigler
© Voie de l'aigle étape 9 : Refuge de Falkenhütte, © Tirol Werbung/Dominik Gigler
Voie de l'aigle étape 9 : Refuge de Falkenhütte, © Tirol Werbung/Dominik Gigler
© Voie de l'aigle étape 9 : Refuge de Falkenhütte, © Tirol Werbung/Dominik Gigler

Étape 09 de la Voie de l'Aigle : Refuge de Lamsenjochhütte – Refuge de Falkenhütte


Dans le village d'alpage enchanteur d'Eng (avec fromagerie à visiter), on manque parfois de place car la beauté de ses paysages attire nombre de visiteurs et de touristes. Le large chemin piétonnier vers Falkenhütte part derrière les derniers bâtiments d'Eng, et très vite, on se retrouve de nouveau exclusivement entre alpinistes. À travers des prairies et des forêts mixtes, on monte doucement au col de Hohljoch à 1 794 mètres. Même si on n'aime pas perdre en altitude, le chemin redescend à 1 700 mètres à travers les Laliderer Reisen. Ici, les montées et descentes sont avant tout un plaisir pour les yeux. Ensuite, le chemin grimpe doucement au col de Spielissjoch et à l'imposant refuge de Falkenhütte. On est arrivés !


Informations utiles sur l'étape

Histoire alpine de l'aigle · La plus grande opération de sauvetage sur paroi d'Autriche. Les parois du Laliderer ont été conquises pour la première fois en 1911 par les frères viennois Guido et Max Mayer et les deux guides des Dolomites Angelo Dibona et Luigi Rizzi. Après une ascension éprouvante de deux jours, avec nuit en bivouac, les quatre alpinistes étaient sur la crête du sommet. Ceux qui ont voulu ensuite mettre ici leurs capacité de grimpe à l'épreuve n'ont pas toujours rencontré le même succès. En 1979, la plus grande opération de sauvetage sur paroi d'Autriche eut lieu sur ces « Laliderer Wänden ». Elle tint en haleine 3 jours durant de nombreux postes de sauvetage des secours en montagne tyroliens. Un groupe de guides, alors en formation au refuge de Stripsenjochhütte, leur vint aussi en aide, de sorte que plus de 200 personnes furent engagés dans cette opération. Deux jeunes grimpeurs allemands s'étaient retrouvés en détresse au milieu de la paroi du Lalidererwand (passage Schmid-Krebs) en raison d'une brusque détérioration des conditions météorologiques. En dépit d'une tempête de neige et d'un risque très élevé d'avalanche, ils purent être mis en sécurité grâce à la collaboration exemplaire de tous les sauveteurs et l'utilisation, pour la première fois, d'un câble d'acier de 800 mètres de long. Par trois fois, toute la paroi fut parcourue sans succès car, en raison de la très mauvaise météo, on n'arrivait plus à localiser les deux alpinistes. Ce n'est qu'à la quatrième tentative que l'on put les atteindre, menant à la première descente en rappel de quatre personnes à la fois - les victimes et deux sauveteurs - de l'histoire des secours en montagne.

Bergrettung Laliderer Wand (c) Bergrettung Tirol/Walter Spitzenstätter

Vue de l'aigle · Dans le paysage protégé du « grand bois d'érables » se dressent à 1 200 mètres d'altitude plus de 2 000 érables noueux tout autour du joli village d'alpage d'Eng. Ils ont entre 300 et 600 ans et constituent, avec les parois rocheuses voisines, un spectacle fascinant. Difficile de dire en quelle saison c'est le plus beau: au début de l'été, avec ses multiples teintes de vert, ou lorsque les feuilles se parent de toutes les couleurs de l'automne.

Défi de l'aigle · Les versants du Laliderer, qui se dressent presque à l'horizontale sur quelques 1 000 mètres dans la chaîne de Hinterautal-Vomper-Kette, au cœur du Karwendel, sont l'un des plus célèbres lieux d'escalade des Préalpes orientales septentrionales. La face nord affiche fièrement des parcours de grimpe de niveau IV à VIII qui ne sont pas aussi lisses que l'on pourrait le penser vu de loin.

Ouvrir la grande carte

Point de départ  

Refuge de Lamsenjochhütte

Lieu d'arrivée

Refuge de Falkenhütte

Longueur

12,5 km

Temps de marche

4 h 30 min

La Voie de l'Aigle

Il s'agit d'une étape de la Voie de l'Aigle (Adlerweg), le chemin de grande randonnée le plus réputé du Tyrol

Difficulté

moyen

Altitude

1 960 m

Dénivelé à la montée

Montée : 810 m
Descente : 920 m

Description de l'itinéraire


Point de départ : Refuge de Lamsenjochhütte

Depuis le refuge de Lamsenjochhütte, on reprend sur quelques mètres le sentier par lequel on est monté, cependant, à la dépression, on suit les directions de « Binsalm » et « Falkenhütte ». Le sentier descend doucement sur un terrain escarpé sous le Lamsenspitze vers le col du Westlichen Lamsenjoch (1 940 mètres). De l'autre côté commence la descente en direction de « Binsalpe » et « Eng ». Le sentier se transforme bientôt en voie carrossable qui passe d'abord par des terrains dégagés, puis le Binsalm-Hochleger. Par endroits, il est possible de faire un raccourci. Bientôt, on atteint l'alpage habité de Binsalm. De là, on continue à descendre par une large voie carrossable, un temps parallèlement à une vallée très profonde, au village d'alpage d'Eng (1 270 mètres), avec ses nombreux chalets typiques et ses érables ancestraux. Derrière les derniers bâtiments d'alpage, un large chemin piétonnier en direction de Falkenhütte démarre sur la droite. Il monte lentement, à travers des prairies de montagne et des forêts mixtes, au col de Hohljoch (1 794 mètres). Depuis le col, on redescend en contrebas des parois du Laliderer à tout juste 1 700 mètres par un bon sentier. Chemin faisant, on traverse les éboulis du Laliderer Reisen. Sur la dernière partie de l'étape, le sentier grimpe doucement au col du Spielissjoch, et on effectue les derniers mètres qui nous séparent de l'imposant refuge de Falkenhütte (1 848 mètres) sur une voie carrossable.

Destination : Refuge de Falkenhütte

Possibilités d'hébergement et de se restaurer : Alpage habité de Binsalm, Alpage d'Engalm, Refuge de Falkenhütte

Arrivée

Votre adresse de destination : Schwaz

réalisé par ÖBB-Personenverkehr AG

Chercher hébergement


Recherche détaillée

Itinéraires de randonnée dans les environs


Haut
Live Chat
Live Chat