Étape O5 de la Voie de l'Aigle : Le refuge Badener Hütte, © Badener Hütte
© Étape O5 de la Voie de l'Aigle : Le refuge Badener Hütte, © Badener Hütte

Étape O5 de la Voie de l'Aigle : Le refuge de Badener Hütte - Le chalet Matreier Tauernhaus


Cette étape offre elle-aussi son lot de grandioses panoramas glaciaires. Le Venediger Höhenweg continue son petit bonhomme de chemin, d’abord vers le nord. Après une montée qui n’en est pas vraiment une, on atteint Löbbentörl. Pour commencer la journée, cette vue époustouflante vous met en appétit : elle ouvre sur la vallée de Frosnitztal et sur le chaînon de Venise. Après avoir passé le « Sol de Sel » (Salzboden) et longé son petit lac idyllique, le Chemin du Glacier (Gletscherweg) vous emmène vers l’est jusqu’au chalet Venedigerhaus, situé au cœur du groupe d’habitations Innergschlöss. Vous êtes accueillis par de bons petits plats. Vous pouvez y passer la nuit ou faire le choix de continuer, ragaillardi, vers Außergschlöss. Fatigué, mais comblé par les cadeaux de la nature reçus tout au long de la journée, vous franchissez la porte du chalet Matreier Tauernhaus.


Informations utiles sur l'étape

Histoire alpine de l'aigle · Le chalet Matreier Tauernhaus et sa tradition des porteurs. « Hospitalité » vient du latin « hospitum », qui a aussi donné « hospice », dans le sens d’un établissement religieux qui donnait l’hospitalité aux pèlerins et aux voyageurs. Le vénérable refuge Matreier Tauernhaus est l’un de ces endroits qui ont servi pendant des siècles de refuge de haute montagne, et où l’on venait reprendre des forces et chercher protection. Au XIIIe siècle, les archevêques salzbourgeois firent transformer ce qui était alors une ferme en refuge de montagne, au cœur du domaine qui est aujourd’hui devenu le parc national. Sa première fonction était d’accueillir les premiers porteurs des Alpes lors de leur passage du col de Felber Tauern, et de leur assurer toit et gîte. Jadis, en 1207, le refuge permettait déjà de faire une halte sur ces chemins d’altitude fatigants et dangereux, et représentait un asile en cas de mauvais temps. Bien évidemment, le confort n’était pas ce qu’il est aujourd’hui, mais l’esprit est resté le même. Cette tradition issue des premiers porteurs, dont l’hospitalité fait partie, est aujourd’hui encore bien vivante.

Sajahütte (c) Familie Kratzer

Vue de l'aigle · Le Chemin du Glacier Innergschlöss propose un circuit splendide. Il dure 4 h, représente 500 mètres de dénivelé et requiert un équipement adapté. Aux infatigables amoureux de la nature, nous conseillons aussi d’aller voir les lacs de montagne que l’on rejoint après une longue montée depuis le refuge Matreier Tauernhaus. La chapelle de style néo-gothique située entre Innerschlöss et Außergschlöss est, elle, directement sur la Voie de l’Aigle ; elle mérite une bonne pause.

Défi de l'aigle · Le chemin depuis le refuge Badener Hütte jusqu’au refuge alpin Venedigerhaus, qui passe par Löbbentörl, prend à lui seul environ 4 h – 4h30, et comprend notamment la descente longue et raide de Löbbentörl vers Innergschlöss. Admirez le paysage époustouflant au cours d’une randonnée intense et vivez pleinement cette plongée au cœur de la nature..

Ouvrir la grande carte

Point de départ  

Le refuge Badener Hütte

Lieu d'arrivée

Le chalet Matreier Tauernhaus

Longueur

14 km

Temps de marche

5 h 30 min

La Voie de l'Aigle

Il s'agit d'une étape de la Voie de l'Aigle (Adlerweg), le chemin de grande randonnée le plus réputé du Tyrol

Difficulté

moyen

Altitude

2 760 m

Dénivelé à la montée

Montée : 450 m
Descente : 1 550 m

Description de l'itinéraire


Point de départ : Le refuge Badener Hütte

Depuis le refuge Badener Hütte (à 2 608 mètres d’altitude), on prend d’abord le chemin Venediger Höhenweg/la Voie de l’Aigle (nommée aussi ici Badener Weg) qui monte pendant environ 1 h en direction du nord, vers Löbbentörl (2 770 mètres). Il y a quelques cavités rocheuses et des brèches, sécurisées par des câbles. Après une petite butte, on monte vers le Löbbentörl et on aperçoit alors la croix et le monument commémoratif protégés par une paroi rocheuse. De là, la descente par le versant nord est abrupte. Certains passages sont équipés d’un câble. Vous poursuivez sur le haut de la montagne, parfois sur des pierres, parfois sur l’herbe, puis descendez sur la vieille neige jusqu’aux formations de moraines latérales du glacier Schaltenkees. La descente y suit son cours. Au niveau de l’Unteren Keesboden, vous pouvez obliquer vers le refuge Alten Prager Hütte (non ouvert aux visiteurs), puis bifurquer pour vers le sentier Innergschlöss, qui tutoie de  fascinants glaciers. Le chemin Venediger Höhenweg dépasse le lac Salzbodensee (2 731 mètres d’altitude) dont l’eau cristalline reflète la Hoher Zaun et le Schwarze Wand. Au nord du torrent glaciaire Gschlössbach, le chemin oblique clairement vers l’est. Le glacier semble tout proche, accordez-vous une halte au chalet Venedigerhaus (bien indiqué), à 1 689 mètres d’altitude. Vous longez le torrent en vous éloignant de la vallée. Entre les refuges Innergschlöss et Außergschlöss se trouve la vieille « Chapelle rocheuse », la Felsenkapelle. Une halte au refuge Berghaus Außergschlöss (1 700 mètres) s’impose. A présent, la vallée s’élargit. Depuis Gschlöss, compter environ une heure de marche pour descendre, cette fois, moins de 200 mètres de dénivelé en pente douce jusqu’au chalet de Matreier Tauernhaus (1 512 mètres). Ces descentes exigeantes ont dû mettre vos genoux à rude épreuve, vous ont fatigué et donné faim! Il est maintenant temps de se détendre, de dévorer de délicieuses spécialités régionales et de s’offrir une bonne nuit de sommeil.

Destination : Le chalet Matreier Tauernhaus

Possibilités d'hébergement et de se restaurer : Le chalet Venedigerhaus, Le chalet Matreier Tauernhaus

Infos sur la localité


Arrivée

Votre adresse de destination : Matrei in Osttirol

réalisé par ÖBB-Personenverkehr AG

Chercher hébergement


Recherche détaillée

Itinéraires de randonnée dans les environs


Haut
Live Chat
Live Chat