Le soleil se couche sur les Alpes de Kitzbühel, © Tirol Werbung/Frank Bauer
© Le soleil se couche sur les Alpes de Kitzbühel, © Tirol Werbung/Frank Bauer

10 tuyaux pour vos vacances d’hiver au Tyrol


Le Tyrol en hiver ne peut être comparé à aucune autre région. Vous vous voyez déjà dévaler les pistes du plus grand domaine skiable d'Autriche ? Faire du ski de fond là où les biathlètes professionnels disputent les championnats du monde ? Savourer une randonnée hivernale ponctuée d’un bon repas dans un refuge de montagne ? Oui ? Alors bienvenue au Tyrol pour des vacances inoubliables !

Les vacances d'hiver ont pour chacun un sens différent. Certains les voient comme une opportunité unique de se dépenser et d’expérimenter le maximum de choses, d’autres les apprécient parce qu’ils peuvent enfin trouver le calme autour d’eux et en eux. Il s’agit en tous cas toujours de laisser le quotidien derrière soi, de se détendre, de se ressourcer et de faire le plein d’énergie. Nous proposons ici une sélection de possibilités où chacun peut trouver son programme selon ce dont il a envie et besoin. Que vous soyez un sportif ambitieux, un fin gourmet, un amateur de culture, une famille avec enfants ou tout simplement quelqu’un qui souhaite passer du bon temps en vacances d'hiver, au moins une de ces suggestions est faite pour vous.


1 · Absolument énorme : le domaine skiable de l’Arlberg gagne encore du terrain


Domaine skiable de l’Arlberg, © Tirol Werbung/Josef Mallaun

Aucun doute que le domaine skiable de l’Arlberg était déjà le paradis des skieurs ambitieux à la recherche de qualité et de diversité. Mais à partir de la saison 2016/2017,cette montagne qui se dresse entre les régions du Tyrol et du Vorarlberg, qui sépare la région du Tyrol de la région du Vorarlberg, remporte vaillamment le titre de domaine skiable le plus grand d’Autriche. Et cela, c’est grâce au Flexenbahn qui relie Zürs et Stuben/Rauz. Les nouvelles télécabines assurent la connexion qui manquait encore et permettent de raccorder de nombreux points de la gigantesque région de ski Arlberg – St. Anton. Cela veut non seulement dire 305 kilomètres de pistes dans l’une des régions les plus belles d’Autriche, mais aussi beaucoup moins de trajets en voiture et en bus. Bref, tout bénef’ pour l’environnement et pour les visiteurs !

Le bonjour (« Griass di ! » en dialecte tyrolien) qui vous est adressé lorsque vous pénétrez dans l’Himmlhof résonne de manière aussi rustique que joviale. Ce splendide hôtel de St. Anton à l’atmosphère intime est une ancienne ferme qui affiche fièrement quatre étoiles. Vous comprendrez vite son nom : « Hôtel céleste ». 

2 · Un séjour bien mérité dans les paysages hivernaux : vallée de Lechtal


Escursions hivernales dans la vallée de Lechtal, © Robert Eder

Une soupe chaude aux Knödel, un succulent Gröstl ou simplement du fromage, du pain et du beurre d’alpage… De l’avis général, ces spécialités locales sont encore plus délicieuses après une journée active en plein air. C’est l’occasion, ou plutôt ce sont les 18 occasions, de découvrir les plats traditionnels tyroliens dans un décor époustouflant, lors de randonnées récompensées par un excellent repas. Pas de coup de coude dans la queue des remontées mécaniques, pas d’agitation, pas de bruit : vous rentrez en vous-même et profitez de cette splendide nature alpine au cours d’excursion en ski de randonnée, en raquettes ou à pied.

18 refuges-restaurants dans la région du parc naturel de Lechtal-Reutte proposent des plats tyroliens traditionnels à base de produits locaux concoctés avec amour. Tout aussi traditionnel, avec quatre étoiles en plus, l’hôtel Gasthof Post vous accueille pour la nuit. 

3 · Terrain de jeux enneigé : domaine skiable d’Hochzeiger


Terrain de jeux enneigé au domaine skiable d’Hochzeiger, © Tirol Werbung/Robert Pupeter

En dialecte tyrolien, « abbusseln » signifie couvrir de bisous. Et les bisous, ce n’est pas ce qui manque à Hochzeiger im Pitztal : non seulement les enfants peuvent embrasser le bonhomme de neige qu’ils viennent de faire, mais ils peuvent aussi s’amuser avec les mascottes Pitzi et Gratsch du Paradis des enfants. Ici, les enfants dès 10 mois sont pris en charge. Apprendre à skier peut bien sûr faire partie du programme mais une journée entière sur des skis est souvent longue pour les skieurs en herbe. De nombreuses autres activités sont donc aussi prévues en-dehors des pistes, comme partir sur la trace des animaux, faire de la luge ou construire un bonhomme de neige.

La vallée de Pitztal et son domaine familial d’Hochzeiger à Jerzens comptent parmi les 10 régions tyroliennes spécialisées dans les vacances de sports d’hiver des familles. En janvier, pendant les semaines Bambini, les enfants de moins de 10 ans accompagnés d’un parent peuvent emprunter les remontées mécaniques gratuitement. La prise en charge complète au Paradis des enfants de Pitzi coûte 153 € pour 3 jours.

4 · Le ski de fond, fontaine de jouvence de l’Olympiaregion Seefeld


Seefeld, centre de ski de fond, © Tirol Werbung/W9 STUDIOS

Lorsqu’on grandit juste à côté des pistes de ski de fond de Seefeld, l’envie de se lancer soi-même les fines planches aux pieds naît très tôt. Martin Tauber, enfant du pays, ancien athlète de haut niveau et désormais directeur de la célèbre école de ski de fond de Seefeld « Cross Country Academy », ne cache pas sa passion pour ce sport : « Tout un chacun, quel que soit son âge et sa forme physique, peut pratiquer le ski de fond. Selon moi, c’est encore et toujours fascinant d’entraîner chacun de ses muscles en pleine nature. Les sports d’endurance rendent heureux. » Aux débutants, Tauber recommande trois heures de cours particulier : seul ou au maximum à deux. Car, selon lui, « on n’a pas besoin de plus pour apprendre la technique, que l’on opte pour le style classique ou le skating, et pour continuer à la pratiquer de manière autonome. » Et s’il est quelque chose dont on dispose à profusion à Seefeld, c’est de pistes de ski de fond idéalement préparées et situées, répondant à tous les besoins.

Les biathlètes sont, à juste titre, les sportifs nordiques préférés du public. Vous voulez savoir ce qu’ils endurent pour arriver à de telles performances ? Essayez-vous au biathlon des visiteurs à Seefeld – ainsi qu’au Pillerseetal, dans les Alpes de Kitzbühel. Après cela, vous poserez un regard assurément encore plus admiratif et passionné sur les chasseurs à ski qui s’affronteront une nouvelle fois à Hochfilzen, lors des championnats du monde en janvier 2017 !

5 · Skier côte à côte avec les champions : le domaine skiable de St. Johann


Refuge d'Angerer Alm, domaine de St. Johann, © Angerer Alm

Existe-t-il un domaine skiable qui soit idéal pour les familles tout en étant le terrain d’entraînement des champions du monde ? Oui, c’est le cas de St. Johann. Les familles avec enfants et/ou adolescents l’adorent pour ses pistes parfaitement préparées, ses remontées mécaniques pour débutants gratuites, l’étendue de son terrain d’entraînement, les défis de ses pistes ambitieuses et sa piste de luge. Les skieurs professionnels, eux, l’estiment pour ses descentes corsées et son imposante piste noire. Si vous êtes par hasard dans les environs de Kitzbühel pendant la période de la célèbre compétition du Hahnenkamm, vous pourrez voir les athlètes autrichiens s’entraîner pour cette course folle. 

Il existe de nombreux hébergements et restaurants directement dans le domaine skiable : l’Angerer Alm allie charme d’un refuge de montagne et délices culinaires. Au Penzinghof d’Oberndorf, vous avez de bonnes chances de croiser une star du ski au buffet du petit-déjeuner !

6 · Hiver, printemps, été, automne : skier toute l’année au glacier d’Hintertux


365 jours - skier toute l’année au glacier d’Hintertux, © Tirol Werbung/Regina Recht

Tous les ans, vous attendez avec impatience dès la fin de l’été l’arrivée des premières neiges, et vous cherchez encore tout au bout du printemps les dernières taches blanches sur les sommets ? Vous trouverez au glacier d’Hintertux les conditions idéales pour satisfaire vos envies. C’est le seul domaine skiable autrichien ouvert toute l’année : 365 jours de pistes parfaitement préparées pour les skieurs et les snowboardeurs.Au printemps commencent à arriver les températures agréables, et quelle belle sensation de savourer une descente sur de la bonne neige tout en profitant d’une météo douce. Au glacier, ne manquez pas la visite de la grotte du Spannagel : splendidement surplombée par le glacier, c’est la grotte visitable la plus élevée d’Europe.

Se détendre totalement, c’est aussi ne pas prendre tous les jours la voiture. Avez-vous envie de passer directement d’un généreux et délicieux petit-déjeuner au départ des pistes ? L’hôtel quatre étoiles supérieur Alpenhof d’Hintertux vous en donne la possibilité. 

7 · Faire le plein de nature à l’état pur : la vallée de Villgratental


Kalkstein à Innervillgraten, © Tirol Werbung/Bert Heinzlmeier

« Il ne nous manque absolument rien », aiment à dire les Villgratois. Ils n’ont pas grand-chose, les habitants d’Innervillgraten et d’Außervillgraten, dans cette vallée de l’Osttirol (Tyrol oriental). En tout cas pas grand-chose de ce que d’autres considèrent comme nécessaire à une région de vacances : navette de ski, gros hôtel, grande piscine, discothèque. Et pourtant ils ont tout : une nature immaculée et immense (le vrai rêve des amateurs de ski de fond et de randonnées hivernales) et une certaine lenteur qui serait presque insupportable à certains citadins endurcis. Le calme s’empare de nous lorsqu’on pénètre dans cette vallée, et l’impression agréable et apaisante d’être, au cœur de ces montagnes généreusement enneigées, à la bonne place.

La Natur Residenz Villgraten est fidèle à la philosophie qui imprègne toute la vallée : le pin cembro et la laine de mouton sont très présents dans les chambres et offrent un sommeil apaisé et sain, surtout lorsqu’on revient d’un délicieux repas au restaurant étoilé Gannerhof.

8 · Un décor idyllique, les meilleurs hôtels, le repos tant attendu


Les vallées de Karwendeltäler près du lac d'Achensee, © Tirol Werbung/W9 STUDIOS

À quoi reconnaît-on un bon hôte ? Les meilleurs hôteliers le savent : il ne s’agit pas seulement d’une sympathie et d’un professionnalisme, mais aussi de savoir accueillir chacun comme il se doit, d’une atmosphère harmonieuse et en cohésion avec la région. En bref : une qualité supérieure au cœur d’un paysage époustouflant. Le Wiesenhof d’Achensee est un de ces endroits qui fait la différence entre dormir dans un hôtel luxueux et vivre une expérience inoubliable. À l’entrée des splendides vallées de Karwendel, si appréciées des skieurs de fond et des amateurs de randonnée hivernale, cette ancienne ferme au cœur de Pertisau offre tout ce qu’on attend d’un hôtel quatre étoiles supérieur, et même davantage, comme ses grands thermes de style Art nouveau.

Dans la vallée idyllique de Tannheimer Tal, l’hôtel Alpine Lifestyle Hotel Jungbrunn vous invite à découvrir son splendide spa, maintes fois récompensé pour sa qualité. Si vous optez pour la vallée de l’Ötztal, véritable paradis des amoureux de la nature et des sportifs, nous vous conseillons l’hôtel Naturhotel Waldklause, qui s’intègre harmonieusement au décor alentour. 

9 · L’art de distiller : la fabrication du schnaps de Stanz


Distillerie fine Christoph Kössler à Stanz, © Agrarmarketing Tirol

Existe-t-il une plus belle saison que l’hiver pour découvrir les secrets de fabrication des plus fins distillats ? Dehors, les flocons de neige dansent dans le vent froid et on entre avec plaisir dans la distillerie, très moderne et hébergée dans un bâtiment baroque, de Christoph Kössler. Ce passionné ne cache aucun détail sur ce qui se mijote dans les cuves de cuivre pour aboutir ensuite à ce goût fin qui charme tant le nez et le palais. Vous en apprendrez davantage sur la fameuse quetsche de Stanz et le schnaps qui en est issu. Christoph Kössler et sa distillerie sont très reconnus au Tyrol et même à l’international. Qu’il ait choisi de s’installer à Stanz n’est certainement pas un hasard : ce village bénéficie d’un ensoleillement particulier et très généreux, et compte davantage de distilleries que de maisons !

Christoph Kössler est l’un des 41 distillateurs de la Route du schnaps qui permet de parcourir le Tyrol avec, comme fil rouge, les meilleures distilleries de la région. Si vous voulez passer la nuit dans la vallée de l’Inntal, nous vous conseillons le luxueux hôtel Tramser Hof pour situation au calme et son bel étang.

10 · La session hivernale du Festival de musique d’Erl


© Peter Kitzbichler

En 2012, un nouveau bâtiment a été construit pour accueillir le festival. Son noir corbeau et ses formes filantes sont exceptionnels. L’intérieur possède une très bonne acoustique, nécessaire pour honorer la musique grandiose jouée en ces murs. Le Festival de musique d’Erl a lieu en été, mais organise également une session d’hiver. Celle 2016/17 débutera dès le 18 décembre avec l’Oratorio de Noël de Jean-Sébastien Bach puis L’italiana in Algeri du grand compositeur Gioacchino Rossini.

Vous êtes pendant la journée sur les pistes de ski et de ski de fond, le soir à l’opéra, puis vous rendez au restaurant, et pas n’importe lequel : à seulement quelques minutes du festival, l’auberge Blaue Quelle vous attend. Elle a été élue il y a peu « Auberge autrichienne de l’année ».

Haut
Live Chat
Live Chat