Randonner au Tyrol
, © Tirol Werbung / Haindl Ramon
Randonner au Tyrol , © Tirol Werbung / Haindl Ramon

10 endroits à voir absolument en 2021

Une excursion en famille dans la magnifique vallée de Pillerseetal, une auberge proposant les meilleures spécialités tyroliennes, une descente en luge au clair de lune, un lac si beau qu’on le surnomme les Caraïbes du Tyrol : pour ce début d’année 2021, nous avons eu envie de lister 10 lieux parmi ceux à voir absolument au Tyrol.

1. La vallée de Fundustal : suspendue dans le temps

Randonnée – Entre juin et octobre – Région d’Ötztal

Dans la Fundustal, une vallée d’altitude des Alpes d’Ötztal, le silence est royal. Pour explorer ce beau coin du Tyrol, la randonnée depuis Köfels est idéale. Une église, une auberge pittoresque, un petit regroupement de maisons, plus d’animaux à poils et à plumes que d’humains : ici le temps semble s’être arrêté.

Les roses des Alpes tapissent les bords du chemin. Sur un banc en bois, on prend le temps d’admirer la vue splendide, comme celle donnant sur le majestueux sommet de la Geigenkamm. Les cours d’eau clapotent et guident vers des auberges pittoresques, comme la Frischmannhütte, qui invitent à faire halte et à déguster de délicieuses spécialités tyroliennes. Les sommets titillent les plus intrépides, tandis que d’autres préfèreront rester admirer le splendide paysage depuis la terrasse ensoleillée. Après une journée dans une si belle vallée, on se sent entièrement revigoré !

Explorer la belle vallée de Fundustal
, © Jannis BraunExplorer la belle vallée de Fundustal © Jannis Braun

2. Randonnée d’hiver à la Brunschkopf

Randonnée – Hiver – Région de Seefeld

Une randonnée d’hiver est rarement la première chose à laquelle on pense quand il s’agit de l’Olympiaregion Seefeld. Pourtant, c’est le programme idéal pour une journée en-dehors des pistes de ski de fond. Quel plaisir de se lancer sur les vastes chemins préparés et d’explorer ce haut-plateau sous un aspect jusque-là inconnu. Le crissement sous les pieds, l’air frais et pur, l’épaisse couche de neige qui scintille : tout se ressent à fleur de peau. Pour pousser l’exploration jusqu’à la splendide vallée isolée de Fludertal, on peut partir de Weidach in Leutasch. On arrive très vite dans la réserve naturelle de Wildmoos où l’on croise le chemin de skieurs de fond sportifs. Pour l’ascension de la Brunschkopf, c’est maintenant ou jamais ! De là-haut s’ouvre une vue panoramique impressionnante sur les trésors naturels de la région. Sur le chemin du retour, les auberges de Wildmoosalm ou de Lottenseehütte invitent à reprendre des forces et se régaler dans une atmosphère conviviale.

Paysage autour de la Brunschkopf
, © Olympiaregion Seefeld / Stefan WolfPaysage autour de la Brunschkopf © Olympiaregion Seefeld / Stefan Wolf

3. Hôtel Seebichl : délices régionaux au menu

Gastronomie – Toute l’année – Alpes de Kitzbühel

Il s’agit d’un petit hôtel sur le lac Schwarsee de Kitzbühel géré par des locaux qui ne jurent que par les produits régionaux. Leurs principes sont respectés de bout en bout : les transports des ingrédients sont réduits au minimum, le lait vient du paysan voisin, les herbes sauvages de la forêt et des prairies alentours, et même le riz est autrichien ! Tandis que les ingrédients n’ont jamais pris l’avion, les inspirations du chef viennent, elles, souvent d’ailleurs. C’est un passionné qui aime par-dessus tout expérimenter et proposer de la nouveauté. Le résultat : des plats créatifs concoctés avec des méthodes parfois modernes, parfois très anciennes. Sur la carte des vins, on trouve des vins autrichiens. D’autres boissons viennent directement des petits producteurs locaux et font preuve d’originalité, comme le vermouth ou l’Aperol de Lienz. L’équipe du Seebichl tient sa promesse du fait maison, du régional et de l’absence de plats préparés. Pari réussi et succulent !

Une philosophie basée sur les produits régionaux : le restaurant Seebichl
, © Hotel SeebichlUne philosophie basée sur les produits régionaux : le restaurant Seebichl © Hotel Seebichl

Encas au restaurant Seebichl
, © Hotel SeebichlEncas au restaurant Seebichl © Hotel Seebichl

4. Le secret de la Steinbergkönig

Famille – En été – Alpes de Kitzbühel

À l’assaut de la Steinbergkönig ! Ne vous inquiétez pas : pas besoin de catapulte, mais simplement d’un œil aguerri, d’une pincée de logique, d’un peu d’agilité et d’un solide travail d’équipe en famille. Remportent le jeu ceux qui sont capables de résoudre les énigmes en collectif. Les stations d’énigmes sont réparties à huit endroits dans la vallée de Pillerseetal et valent tous d’y consacrer une journée d’excursion. Cela permet de découvrir cette belle région, et de combiner la promenade avec des activités comme l’accrobranche, la luge d’été, les montagnes russes, le rafting, la baignade dans le lac Moorsee… Et comme les énigmes ne doivent pas forcément être résolues d’un coup, l’assaut de la Steinbergkönig peut se répartir sur tout l’été. Après de belles vacances, on remporte donc la récompense avant de partir. Si vous optez pour rester dans la Pillerseetal une semaine entière, le pass’ Pillersee.Card vaut vraiment le coup : toutes les destinations d’excursion y sont inclues.

Résoudre les énigmes de Steinbergkönig et explorer la région
, © Julia KönigRésoudre les énigmes de Steinbergkönig et explorer la région © Julia König

5. Lizumer Hütte : l’île des bienheureux au cœur des montagnes

Randonnée – De début juin à mi-octobre – Hall-Wattens

Sur le chemin vers l’auberge d’altitude Lizumer Hütte, la sérénité est reine. Avec un peu de chance, vous apercevrez même une marmotte. L’auberge a été rénovée et est maintenant au top de la modernité. On en oublierait qu’on se trouve à 2 019 mètres d’altitude. Avis aux amateurs d’escalade : allez faire un tour du côté du mur de bloc extérieur ET intérieur ! Un vrai plaisir pour détendre le dos après une excursion en montagne. Deux chefs proposent des plats délicieux. Un petit verre de schnaps s’impose à la fin du repas.

Le mur d'escalade de la Lizumer Hütte
, © Julia MüllerLe mur d'escalade de la Lizumer Hütte © Julia Müller

6. Découverte : Hinterhornbach

Gastronomie – Toute l’année – Reutte

Il s’agit d’une petite vallée latérale de la Lechtal. Bien que pas vraiment isolée ni difficile à atteindre, il est aisé de passer à côté de l’Hinterhornbach. Quelques maisons y sont dispersées. La vallée ne possède pas vraiment de centre ni de magasins, mais la nature est si belle qu’absolument rien ne manque. Deux auberges offrent de se restaurer et de passer la nuit. La première, c’est la Gasthof Adler. La cuisine y est exceptionnelle et ses chambres ont été rénovées au top. La Gasthof Hochvogel, quant à elle, est la petite nouvelle, elle doit son nom à cette montagne majestueuse qui domine la vallée. La vue y est phénoménale, la cuisine délicieuse : cela vaut largement un séjour dans un grand hôtel bien-être. Ici, on ne fait qu’un avec son environnement.

On se régale à l'auberge Gasthof Adler
, © Eckard SpeckbacherOn se régale à l'auberge Gasthof Adler © Eckard Speckbacher

7. Le lac Obernberger See : les Caraïbes tyroliennes

Randonnée – En automne – vallée de Wipptal

Jaune, bleu, turquoise, vert. L’éventail des couleurs naturelles éclot ici dans toute sa splendeur. Ce circuit évolue au cœur de la réserve naturelle romantique et sauvage de la vallée d’Obernbergtal. Pour les amoureux de la nature, ce lac situé à 1 600 mètres d’altitude est idéal pour se ressourcer. La randonnée débute au parking Waldesruh à Obernberg, dans les confins de la vallée. Le chemin prend vers la gauche vers l’auberge Waldesruh, puis traverse la vallée d’Obernbergertal. On passe par l’alpage Obereinsalm et après la côte, on y est. On respire l’air à pleins poumons, figé devant ce lac paradisiaque. Le chemin permet d’en faire le tour et d’admirer ses dégradés de couleurs, la belle chapelle Maria, l’imposant Tribulaum et le pont en bois qui enjambe le lac.

Le lac Obernberger See : les Caraïbes tyroliennes
, © Pia NicklLe lac Obernberger See : les Caraïbes tyroliennes © Pia Nickl

8. Escalade au lac Reintalersee

Escalade – En été – Kustein

Le lac Reintalersee de Kramsach est très apprécié des autochtones. Il est idéal pour se baigner, et ses alentours permettent différentes activités. La via ferrata mène à une vue inoubliable.

Pour rejoindre la via ferrata, il suffit de monter un peu à travers la forêt. Avant d’attaquer le parcours, ne manquez pas le détour par les chutes d’eau ! La via ferrata vaut le coup. De niveau C/D, elle ne convient pas aux débutants. Elle offre aussi une variante difficile (niveau E) pour les grands sportifs. Une halte se prête particulièrement bien pour admirer le paysage alentour. Une vraie belle excursion pour les amateurs rodés de via ferrata ! Prévoyez une heure pour la montée et une heure pour la descente. La cerise sur le gâteau, c’est la détente ensuite au lac. Les deux restaurants proposent des plats parfaits après un programme sportif. On peut aussi clôturer sa journée avec une balade autour du lac Berglsteinersee.

Escalade en amont du lac Reintaler See
, © Denise KrugEscalade en amont du lac Reintaler See © Denise Krug

Vue depuis la via ferrata sur le lac Reintaler See
, © Denise KrugVue depuis la via ferrata sur le lac Reintaler See © Denise Krug

9. Luge au clair de lune dans l‘Inneralpach

Luge – Hiver – vallée d’Alpachtal

L’Inneralpbach est idéale pour une journée /soirée luge ! Si vous en avez la possibilité, choisissez une nuit de pleine lune pour parcourir les quatre kilomètres jusqu’à l’auberge Faulbaumgartenalm. Il faut mieux s’équiper d’une lampe frontale, mais à vrai dire la lumière qui se reflète sur la neige offre souvent assez de lumière. La montée depuis un petit parking traverse d’abord une forêt claire puis offre une vue magnifique sur les montagnes aux confins de la vallée. En une heure ½, vous y êtes. L’auberge est vieille de 300 ans et présente un caractère des plus pittoresques. Il faut pourtant choisir : ou la luge au clair de lune ou un bon repas dans l’auberge ; cette dernière ferme en effet en fin d’après-midi. La descente se fait tranquillement, à part à quelques endroits où on prend de la vitesse. Pour petits et grands un souvenir inoubliable !

Luge au clair de lune dans l'Inneralpbach
Luge au clair de lune dans l'Inneralpbach

10. Thierbach : un bijou dans la Wildschönau

Gastronomie – Toute l’année – Wildschönau

Un vrai bijou, tout proche de la grande vallée de l’Inntal : le village de Thierbach semble s’être figé dans le temps. Le tourbillon du quotidien est loin, très loin. De nombreux chemins mènent vers Thierbach. Nous vous conseillons par exemple celui qui part de Kundl, puis passe par Saulaug et la Sollererwirt (auberge qui propose de la cuisine tyrolienne traditionnelle, magnifique salle à manger de plus de 300 ans et terrasse ensoleillée). Le village n’est pas seulement connu pour ses belles surprises culinaires, mais également pour son atmosphère qui invite à la flânerie. On resterait bien un peu plus longtemps !

L'auberge Sollererwirt de Thierbach
L'auberge Sollererwirt de Thierbach

La Sollererwirt : la plus vieille auberge de la vallée
La Sollererwirt : la plus vieille auberge de la vallée

Haut
Vous voulez que les vacances se glissent dans votre boîte mail?

Alors abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des conseils frais pour vos vacances au Tyrol.