© Tirol Werbung/Holger Gassler
© © Tirol Werbung/Holger Gassler
© Tirol Werbung/Holger Gassler
© © Tirol Werbung/Holger Gassler
© Tirol Werbung/Holger Gassler
© © Tirol Werbung/Holger Gassler
Voie de l'aigle étape 11 : Chalet et alpage de Hallerangeralm, © Tirol Werbung/Holger Gassler
© Voie de l'aigle étape 11 : Chalet et alpage de Hallerangeralm, © Tirol Werbung/Holger Gassler

Étape 11 de la Voie de l'Aigle : Chalet du Karwendel – Chalet et alpage de Hallerangeralm


Aujourd'hui, on gagne des altitudes vertigineuses, et cela commence juste à côté du chalet du Karwendel où démarre le sentier escaladant le Birkkarspitze. Pour cela, on passe entre autres le Schlauchkar, le « cirque glaciaire de la pompe » qui, comme son nom l'indique... pompe ! Ce à quoi il faut s'attendre : un terrain rocheux, des versants inhospitaliers couverts d'éboulis et un champ de neige à traverser. Après le refuge de Birkkarhütte (abri d'urgence) on grimpe la crête ouest, sécurisée, jusqu'au sommet du Birkkarspitze. Suit la descente dans la belle vallée de Hinterautal où l'on peut détendre ses jambes le long d'une route forestière. À côté du torrent de Lafatscherbach, on continue vers le Lafatscher Niederleger et son chalet d'alpage on ne peut plus typique, bientôt, le chemin bifurque vers le chalet et l'alpage de Halleranger. C'est là que se termine l'étape alpine la plus exigeante de la Voie de l'aigle dans le Karwendel.


Informations utiles sur l'étape

Histoire alpine de l'aigle · Hermann Buhl et le Karwendel en hiver. Le grimpeur de l'extrême innsbruckois Hermann Buhl (1924 - 1957) fut le premier vainqueur du Nanga Parbat et l'un des premiers à réussir l'ascension du Broad Peak dans le Karakoram, entre le Pakistan et la Chine. Cet alpiniste d'exception, que l'on considérait comme chétif dans son enfance et sa jeunesse, se préparait pour ses expéditions spécialement dans le Karwendel. À cet effet, il privilégiait les mois hivernaux pour s'entraîner aux conditions difficiles des sommets de 8 000 mètres à des altitudes très enneigées. Pour passer les 25 sommets de la chaîne de Gleirschkette dans le Karwendel, il n'avait besoin que de 33 heures, ce, en dépit de la neige profonde et sans skis. Buhl est considéré comme le pionnier du « style alpin ». Dans celui-ci, les sommets de 8 000 mètres sont conquis avec une petite cordée, sans aide extérieure, sans trajets préparés à l'avance et en un passage du camp de base au sommet, puis retour. L'alpiniste porte lui-même son ravitaillement, son équipement et son matériel pour bivouaquer. On renonce également à l'utilisation de bouteilles d'oxygène. Ce qui, au Krawendel, ne pose pas de problème car, même sur les plus hauts sommets, l'air est riche et frais.

Wilde Bande (c) Stadtarchiv Stadtmuseum Innsbruck

Vue de l'aigle · Romantique en diable : les gorges que le torrent de Lafatscherbach s'est creusé, et la cascade à côté du chalet de chasse situé en contrebas du Lafatscher. L' « emblème » de l'alpage de Halleranger Alm vaut le détour : une petite chapelle qui, devant un décor montagnard sublime, renvoie à des aspirations encore plus élevées. L'Isar prend sa source à seulement quelques mètres de l'alpage de Halleranger Alm.

Défi de l'aigle · Nulle obligation de « collectionner les sommets » comme Hermann von Barth, mais une des montagnes dont il a effectué la première ascension est sur notre chemin : le Birkkarspitze est, avec 2 749 mètres d'altitude, le point culminant du Karwendel et dispose de courtes parties de grimpe sécurisées par câble d'acier près de son sommet. Ce classique des balades dans le Karwendel requiert l'absence de vertige et une solide condition physique.

Ouvrir la grande carte

Point de départ  

Chalet du Karwendel

Lieu d'arrivée

Chalet et alpage de Hallerangeralm

Longueur

14 km

Temps de marche

8 h 30 min

La Voie de l'Aigle

Il s'agit d'une étape de la Voie de l'Aigle (Adlerweg), le chemin de grande randonnée le plus réputé du Tyrol

Difficulté

difficile

Altitude

2 750 m

Dénivelé à la montée

Montée : 1 440 m
Descente : 1 450 m

Description de l'itinéraire


Point de départ : Chalet du Karwendel

Le sentier balisé vers Birkkarspitze part à côté du chalet de Karwendelhaus. Il monte abruptement, sécurisé par câble en certains endroits, sur un terrain rocheux entre pins et claies paravalanches. On continue ensuite de manière un peu moins abrupte vers le sud-est, dans la Schlauchkar qui semble sans fin. Le parcours passe par la bifurcation vers Hochalmkreuz (à gauche) et celle vers Brendelsteig (à droite). Là, on garde notre direction et on monte, non sans efforts et en partie sur des terrains rocheux et des éboulis désagréables, le long du cirque glaciaire. On s'y oriente aussi grâce aux cairns. Le sentier devient de plus en plus escarpé, la dernière partie vers Schlauchkarsattel prend la direction du sud-ouest. On doit généralement y traverser un champ de neige dure, le mieux est de suivre les traces de pas. Depuis le col de Schlauchkarsattel (2 639 mètres), passer le refuge de Birkkarhütte (abri d'urgence), des installations sécurisés nous facilitent la grimpe le long de la crête ouest vers le sommet du Birkkarspitze (2 749 mètres) et sa croix. Du sommet, on retourne au Schlauchkarsattel et on descend vers le sud. Le chemin abrupt passe d'abord par des blocs rocheux en partie sécurisés par câble vers Westliche Birkkar. Là, continuer sur un bon sentier – en de nombreuses fois, à travers des champs d'éboulis, par endroits de nouveau très abrupt. Finalement, sur la rive gauche du ruisseau de Birkkarbach,  la descente dans la vallée de Hinterautal jusqu'à la route forestière va quasiment tout droit. Suivre le fond de la vallée en direction de « Kastenalm » et « Hallerangerhaus ». Sur la voie carrossable, passer sur la droite l'alpage de Kastenalm et le pavillon de chasse de Kasten, puis une montée abrupte dans une forêt clairsemée suit en contrehaut le lit profond du torrent de Lafatscherbach. Le chemin carrossable mène à une sorte de vallée d'altitude, là, le parcours monte d'abord doucement, presque juste à côté du Lafatscherbach. Après le pavillon de chasse, l'ascension se fait un peu plus abrupte vers la zone d'alpage de Lafatscher-Niederleger avec son chalet authentique. Là, on continue tranquillement à travers les prairies. À l'embranchement de chemins, prendre à droite la direction de « Hallerangerhaus » (à gauche : alpage de Hallerangeralm – pour chacun 10 minutes). Une fois les derniers mètres de dénivelé gravis, vous êtes au chalet de Halleranger (1 768 mètres), point de chute très apprécié du parc alpin du Karwendel.

Destination : Chalet et alpage de Hallerangeralm

Possibilités d'hébergement et de se restaurer : Alpage de Kastenalm, Alpage de Hallerangeralm, Chalet de Hallerangerhaus

Arrivée

Votre adresse de destination : Seefeld

réalisé par ÖBB-Personenverkehr AG

Chercher hébergement


Recherche détaillée

Itinéraires de randonnée dans les environs


Haut
Live Chat
Live Chat