Terrasse ensoleillée de la Kristallhütte du domaine Hochzillertal, © Tirol Werbung/Josef Mallaun
© Terrasse ensoleillée de la Kristallhütte du domaine Hochzillertal, © Tirol Werbung/Josef Mallaun

Bons plans pour l'hiver tyrolien


Évidemment, résumer l’hiver tyrolien à 15 incontournables, c’est passer à côté de bien d’autres trésors. Mais il est des lieux et des activités tout simplement exceptionnels au cœur des Alpes, qui font de toutes vacances au Tyrol un moment inoubliable. En voici un palmarès rien que pour les amis.

Aux premières neiges, le Tyrol se transforme en paradis blanc aux multiples facettes : La luge, le ski, le snowboard, les fêtes, le bien-être, la gastronomie – bref, au Tyrol, ce ne sont pas les possibilités qui manquent. Ne choisir dans ce foisonnement que dix incontournables n’est pas chose aisée. Avant tout, se glisser dans la peau de celui qui attend la visite de vieux amis : cela doit être la liste de ce qu’on doit absolument faire, de ce qui représente aux mieux le Tyrol. Les critères: tout le monde doit y trouver son compte – du fêtard au romantique, du sportif invétéré au bon vivant sans oublier l’aventurier dans l’âme. Cette sélection d’incontournables du Tyrol doit être aussi haute en couleurs, aussi variée et tout simplement aussi exceptionnelle que la visite elle-même. Au final, ces dix heureux élus ont à mon avis toutes les chances de rendre les vacances de mes amis au Tyrol inoubliables :


1 · Changer de perspective au glacier du Pitztal


Remontées mécaniques Wildspitzbahn du glacier de Pitztal, © Tirol Werbung/Verena Kathrein

Cela commence par un panorama spectaculaire : en Autriche, aucun téléphérique ne nous transporte aussi haut qu’au Pitztal. L’arrivée du téléphérique monocâble de la Wildspitze se situe à 3 440 mètres d‘altitude, pile là où le plus haut café d'Autriche sort actuellement de terre. Une fois là, on a l’impression que toutes les autres montagnes sont à nos pieds. À une exception près : La Wildspitze, plus haute montagne du Tyrol avec ses 3 768 mètres, se dresse fièrement au-dessus de cette mer de sommets et du glacier.

2 · Faire la fête comme les stars à Ischgl


Qui dit fête dit Ischgl : C’est pour ainsi dire là que l’« après-ski » a été inventé. Passer directement, skis ou boots aux pieds, d’une belle journée de ski à la chaude ambiance d’une fête débridée où l’on se surprend à danser sur les tables, il faut avoir vécu ça au moins une fois. Le soir, la fête continue dans le village – qui sait, peut-être en excellente compagnie : n’oublions pas que des stars comme Katy Perry, Dieter Bohlen, Alicia Keys ou Dita von Teese aiment à séjourner dans la métropole tyrolienne de la fête. Cette année Nickelback rendrà visite l’endroit populaire au Tyrol.

3 · L’Avent au Tyrol, une plongée dans l’univers des traditions


Au Tyrol, l’Avent prend un visage particulièrement beau : des montagnes enneigées, la délicieuse odeur du vin chaud et de la cannelle, des illuminations éclatantes… Sur les marchés, on déniche moult cadeaux pour que ce séjour au Tyrol soit aussi inoubliable pour nos amis restés à la maison.

4 · Fascination ski de fond : Seefeld


Seefeld

Vous attendez un peu nerveux au bord de la piste l’homme qui vient à vous en glissant élégamment et apparemment en toute facilité. C’est Martin Tauber, ancien pro, qui dirige désormais une école de ski de fond à Seefeld et va vous apprendre sa discipline ces deux prochaines heures. La nervosité des débuts a disparu, vous attachez vos skis et vous réjouissez à la perpective de votre premier tour de piste.

5 · Succomber au romantisme des igloos dans la vallée de Brixental


Passer une nuit dans l’une des suites du village d’igloo Alpeniglu®, au cœur de la station Skiwelt Wilder Kaiser Brixental, c’est vivre un moment inoubliable : Une claire nuit d’hiver sous un ciel étoilé, une fondue sur la table en glace, des drinks dans des verres en glace, le confort chaleureux de l’habitat classique rond des Inuits et un pur moment de romantisme lorsqu’on se blottit contre son âme sœur sur de chaudes peaux de renne.

6 · Temples de l’après-ski : St. Anton am Arlberg, Sölden, Kaltenbach


Dans le salon "Verwallstube" à St. Anton am Arlberg

Dès les années 1920, les pionniers « du ski tyrolien empruntèrent le mot français d’« après-ski » pour exprimer la convivialité locale. À St. Anton, jadis siège de la célèbre école de ski de Hannes Schneider, est né l’« après-ski » la fête qui clôture une journée de ski au Tyrol. Ce qui a changé depuis, c’est surtout l’ampleur de l’offre, que l’on soit plutôt classique, authentique ou convivial.

7 · Se remettre à niveau en ski : l’Alpbachtal, Wildschönau, Pitztal


Cours de ski pour débutants au domaine Ski Juwel Alpbachtal Wildschönau, © Alpbachtal Seenland Tourismus

Des skis droits, une combinaison pas pratique et des remontées où on se les gèle : si vos souvenirs de ski se limitent à ça, cela fait un bout de temps que vous n’avez plus dévalé une piste blanche. Mais pour Johann Schneider, moniteur de ski passionné, « le ski, ça ne s’oublie pas ». Les régions d’Alpbachtal, Wildschönau et de Pitztal proposent dès 2012 de3s offres forfaitaires spécifiques pour débuter ou se remettre à niveau.

8 · Partir sur les traces de la nature dans la région d’Osttirol


Kalkstein à Innervillgraten, © Tirol Werbung/Bert Heinzlmeier

Nous découvrons le paysage hivernal du Parc national de Hohe Tauern d’une manière exceptionnelle, accompagnés de l’un de ses gardiens et munis de jumelles Swarovski-Optik : Nous suivons les traces des animaux, parcourons des prairies et des forêts enneigées et observons une faune et une flore fascinantes.

9 · Mettre son courage à l’épreuve au Zillertal


Pour s’accorder une montée d’adrénaline en flèche pendant ses vacances, on s’attaque à … une descente ! Ou plus précisément la piste Harakiri à Mayrhofen. Peut-on encore la qualifier simplement d’abrupte ? La piste préparée la plus raide d’Autriche, avec une déclivité moyenne de pas moins de 78%, n’attend plus que les skieurs n’ayant pas froid aux yeux. Pour plus d’informations:

10 · Joies des pistes sans fin : Hochfügen


Cheminée ouverte de l'auberge Kristallhütte dans la vallée de Zillertal, © Kristallhütte

Au domaine skiable du Hochzillertal, la journée de ski commence dès 7.30 heures : Grâce au « Early-Morning-Powdern », vous laissez une premie`re trace sur les pistes fraîchement damées ou dans la poudreuse. Puis vous petit déjeunez à a Wedelhütte pour profiter du panorama sur les Alpes du Zillertal. Ensuite, vous explorez les 181 kilomètres de pistes avant de finir la journée festivement à la Kristallhütte.

11 · Se lancer dans une partie de luge sous le ciel étoilé du Sellraintal


Des vacances parfaites au Tyrol, cela passe aussi par une partie de luge nocturne. St. Sigmund im Sellraintal dispose d’une magnifique piste de luge. Depuis le village, on monte à pied le long de la vallée de Gleirschtal jusqu’aux alpages fort conviviaux de Gleirschalm. Après s’y être accordé une petite pause revigorante, on se lance dans 1,6 kilomètre de descente à tombeau ouvert sur la piste de luge bien éclairée. Un grand moment de plaisir.

12 · Dévaler des pistes la nuit à Söll


Ski de nuit à Söll

Grâce à des projecteurs, la nuit devient jour à Söll, la Mecque du ski nocturne ; pour les insatiables de la neige, c’est l’occasion de profiter des joies du ski sous un ciel étoilé. Plus de dix kilomètres de pistes éclairée attendent les stars du ski de nuit sur la plus longue descente éclairée du Tyrol – un moment qu’ils ne sont pas près d’oublier.

13 · S’accorder un moment de détente à l’état pur à Längenfeld


Le centre de bien-être Aqua Dome de Längenfeld, © Aqua Dome

Après toutes ces descentes escarpées, fêtes, recherches de traces et autres parties de luge, il est grand temps de s’accorder une pause bien-être. Pour cela, le mieux, c’est de se tourner vers les thermes de Längenfeld, dans la vallée Ötztal. Avec une piscine dernier cri aux trois bassins en extérieur, où l’on nage profitant d‘une vue à couper le souffle sur les montagnes avoisinantes, et un paysage de saunas qui exauce tous vos vœux, la détente est assurément au programme.

14 · Le Mecque du freeride : St. Anton am Arlberg


Freeride à St. Anton

Vous montez au sommet du Valluga à 2 811 mètres en télécabine : 180 kilomètres de descente dans la poudreuse se déploient sous vos pieds. On s’attaque à quoi ? Une pente ardue ou une descente tranquille ? La sécurité prime, surtout en freeride : Tournez-vous absolument vers l’une des nombreuses écoles de ski locales. Avec l’un de leurs guides chevronné, vous êtes en de bonnes mains.

15 · Un cosmos scintillant : Wattens


Mondes de Cristal de Swarovski, © Walter Oczlon

Vous découvrez les œuvres en cristal dans la semi-obscurité. Dès l’entrée, vous devinez pourquoi ces pierres scintillantes exercent une telle fascination. Les Mondes du cristal Swarovski font partie des trois monuments les plus visités d’Autriche. On y admire entre autres 14 chambres aux merveilles d’artistes internationaux et la plus grande boutique Swarovski au monde.

Demander maintenant : Nos offres top pour un séjour hivernal doux


Haut
Live Chat
Live Chat