Chemin d'altitude
Karnischer Höhenweg

Le chemin d’altitude Karnischer Höhenweg suit la crête principale de Karnisch qui coupe d’ouest en est un territoire austro-italien sur une longueur de 168 kilomètres. Cet itinéraire de grande randonnée sur crête, qui peut s’étaler sur jusqu’à onze jours, est particulièrement apprécié des alpinistes, notamment pour les vues splendides qu’il offre sur les Dolomites. Exigeant, le parcours part de Sillian im Hochpustertal et est divisé en onze étapes journalières parfois très longues, pour finir à Unterhörl in Kärnten.

L’un des moments forts de cet itinéraire surprend les randonneurs dès le premier tiers, à partir de la Hollbrucker Spitze, avec le premier tronçon du chemin de la paix (le « Friedensweg ») qui fraie son chemin dans les Dolomites et file jusqu’à la frontière suisse. Il fut aménagé durant la première guerre mondiale le long du front austro-italien, en suivant souvent des anciens chemins militaires. Chaque étape compte son nombre d’alpages, d’auberges et de restaurants pour faire halte. L’itinéraire rassemble pas moins de 30 sommets, comme le Große Kinigrat (2689 mètres) et le Pfannspitze (2678 mètres), point culminant du parcours. La variété géologique des Alpes carniques est expliquée plus en détails sur des panneaux d’information rythmant le chemin entre Sillian et Nassfeld. Il est très facile d’écourter l’itinéraire au niveau de la rue Plöckenpass-Straße (étape 7) ou du Nassfeld (étape 9).

Irene Prugger, © Irene Prugger

« Le chemin d’altitude de Karnischer Höhenweg vous ouvre un pan de l’histoire. Des traces de la guerre se partagent cette nature étonnante avec des champs de fleurs et de nombreux lacs de montagne. »

Irene Rapp, rédactrice au journal tyrolien Tiroler Tageszeitung

L'auberge Obstanserseehütte sur le Karnischer Höhenweg
L'auberge Obstanserseehütte sur le Karnischer Höhenweg
L'auberge Obstanserseehütte
L'auberge Obstanserseehütte
Sur le chemin de Friedensweg
Sur le chemin de Friedensweg
Vue depuis le chemin d'altitude de Karnischer Höhenweg
Vue depuis le chemin d'altitude de Karnischer Höhenweg
Sur le chemin de Karnischer Höhenweg
Sur le chemin de Karnischer Höhenweg
Agréable atmosphère le soir sur le chemin de Friedensweg
Agréable atmosphère le soir sur le chemin de Friedensweg
Sur le chemin de Karnischer Höhenweg
Ouvrir la grande carte

Point de départ  

Sillian, 2e pont à l'ouest de la gare

Lieu d'arrivée

Unterhörl / Arnoldstein

Longueur

168 km

Durée

11 jour(nées)

Caractéristiques

  • Randonnée possible en fauteuil roulant motorisé
  • Randonnées circulaire

Altitude

2 659 m 646 m

Dénivelé à la montée 9 604 m
Dénivelé à la descente 10 047 m

Se garer

Sillian, parkings gratuits sur la place Marktplatz et à la maison paroissiale

 

Auberges de montagne :

Étape 1: Leckfeldalm, Sillianer Hütte 
Étape 2: Obstanserseehütte, Filmoor-Standschützenhütte 
Étape 3: Porzehütte 
Étape 4: Hochweißsteinhaus 
Étape 5: Obere Wolayer Alm, Wolayerseehütte 
Étape 6: Gasthof untere Valentinalm 
Étape 7: Gasthaus Plöckenhaus, Zollnersee Hütte 
Étape 8: Straniger Alm, Rudnig Alm 
Étape 9: Alpenhof Plattner, Garnitzenalm 
Étape 10: Dellacher Alm, Feistritzer Alm
Étape 11: diverse in Unterthörl

Téléchargements

Description de l'itinéraire

Étape 1 : Sillian –  Leckfeldalm (1900 mètres) – Sillianer Hütte (2447 mètres) ou Obstanserseehütte (2300 mètres)

Dénivelé à la montée/descente : 1373/0 mètres, durée de marche : 6h30, longueur : 13,5 kilomètres, point culminant : 2448 mètres, niveau de difficulté : élevé (noir)

Depuis Sillian à l’ouest de la gare par le deuxième pont de la Drau en direction du Wichtelpark. Poursuivez vers l’ouest en longeant le cours d’eau, puis prenez vers le sud en vous laissant guider dans la côte par les lacets. Suivez le chemin vers l’est qui embrasse la Heimkehrerkreuz (2373 mètres) jusqu’à l’alpage Leckfeldalm (1900 mètres) en montée. Poursuivez vers le sud en côte jusqu’à l’auberge Sillianer Hütte (2447 mètres).

Étape 2 : Sillianer Hütte – Obstanserseehütte (2300 mètres) – Filmoor-Standschützenhütte (2350 mètres)

Dénivelé à la montée/descente : 856/950 mètres, durée de marche : 6h30, longueur : 13,6 kilomètres, point culminant : 2659 mètres, niveau de difficulté : moyen (rouge)

Garder à peu près la même altitude depuis la Sillianer Hütte vers le sud-est jusqu’au lac Hochgräntensee (2428 mètres), puis suivre le chemin en arc en montée jusqu’à la Demut (2592 mètres). Poursuivez vers l’est vers la Schöntalhöhe (2635 mètres), l’Eisenreich (2665 mètres), puis le lac d'Obstansersee, en contrebas de l’auberge du même nom (2300 mètres d’altitude). En direction du sud-est, vous passez la Pfannspitze (2678 mètres) et la Großer Kinigat (2689 mètres) avant d’arriver à l’auberge Filmoor-Standschützenhütte (2350 mètres).

Étape 3 : Filmoor-Standschützenhütte – Porzehütte (1942 mètres)

Dénivelé à la montée/descente : 218/628 mètres, durée de marche : 3h, longueur : 6,3 kilomètres, point culminant : 2350 mètres, niveau de difficulté : moyen (rouge)

Suivez d’abord le chemin en direction du sud-est, puis du nord-est jusqu’au lac d'Oberer Stuckensee (2040 mètres). Longez les berges du côté droit en direction du nord-est jusqu’à ce que le chemin bifurque franchement à droite. De là, montez jusqu’au prochain changement de direction, puis rejoignez l’auberge Porzehütte (1942 mètres) en arc.

Étape 4 : Porzehütte – Hochweißsteinhaus (1868 mètres)

Dénivelé à la montée/descente : 1028/1094 mètres, durée de marche : 8h, longueur : 17,3 kilomètres, point culminant : 2488 mètres, niveau de difficulté : élevé (noir)

Suivez le chemin en lacets ascendants jusqu’au Tilliacher Joch (2093 mètres). Prenez ensuite en direction de l’est par le Bärenbadegg (2431 mètres), la dépression Kesselscharte (2250 mètres) et vers le sud jusqu’au col de Winkler Joch (2235 mètres). Poursuivez ensuite vers l’est en dépassant la Hochspitz (2583 mètres) vers la Steinkarspitz (2524 mètres), puis jusqu’au col Luggauer Sattel (2385 mètres). De là, c’est en descendant que vous tomberez sur l’auberge Hochweißsteinhaus (1868 mètres).

Étape 5 : Hochweißsteinhaus – Obere Wolayer Alm (1708 mètres) – Wolayerseehütte (1960 mètres)
Dénivelé à la montée/descente : 1069/983 mètres, durée de marche : 7h30, longueur : 14,3 kilomètres, point culminant : 2011 mètres, niveau de difficulté : moyen (rouge)

Le chemin file longtemps en direction de l’est jusqu’au col de Giramondopass (2009 mètres), puis descend en forme d’arc jusqu’à l’alpage Oberer Wolayer Alm (1708 mètres) et au lac de Wolayersee et l’auberge du même nom (située à 1960 mètres d’altitude).

Étape 6 : Wolayerseehütte – Obere Valentinalm (1540 mètres) – Gasthof Untere Valentinalm (1221 mètres)

Dénivelé à la montée/descente : 185/949 mètres, durée de marche : 3h30, longueur : 6,4 kilomètres, point culminant : 2141 mètres, niveau de difficulté : moyen (rouge)

Depuis le refuge de Wolayerseehütte vers l’est en descente jusqu’à l’alpage de Oberer Valentinalm (1540 mètres), puis poursuivez sur un chemin parfois ondulant jusqu’à l’auberge Unterer Valentinalm (1221 mètres). Là s’offre à vous la possibilité d’aller au col Plöckenpass et dans la vallée de l’Angerbach.

Étape 7 : Gasthof untere Valentinalm – Gasthaus Plöckenhaus (1213 mètres) – Zollnersee-Hütte (1750 mètres)
Dénivelé à la montée/descente : 1448/905 mètres, durée de marche : 9h, longueur : 19 kilomètres, point culminant : 2155 mètres, niveau de difficulté : élevé (noir)

Suivez le chemin qui part de l’auberge Untere Valentinalm pour rejoindre en descente la Plöckenhaus (1213 mètres). La randonnée se laisse ici si besoin écourter par la rue Plöckenpass-Straße. Après avoir longé les bords droits du lac Grünsee, vous suivez le cours d’eau Angerbach jusqu’à ce que le chemin partant en direction du nord atteigne une altitude d’environ 1800 mètres. De nombreux lacets vous guident ensuite vers l’auberge Zollnersee-Hütte (1750 mètres).

Étape 8 : Zollnersee-Hütte – Straniger Alm (1501 mètres) – Rudnig-Alm (1619 mètres)
Dénivelé à la montée/descente : 820/926 mètres, durée de marche : 7h30, longueur : 20,1 kilomètres, point culminant : 1990 mètres, niveau de difficulté : moyen (rouge)

Dépassez le lac de Zollnersee puis poursuivez un certain temps en direction de l’est. Des lacets vous font ensuite redescendre en douceur à l’alpage Straniger Alm (1501 mètres), puis bien en-dessous de la Trogkopfel (2279 mètres) vous descendez vers l’alpage Rudnig-Alm (1619 mètres).

Étape 9 : Rudnig-Alm – Kofelalm (1600 mètres), Alpenhof Plattner (1600 mètres) – Garnitzenalm (1645 mètres)
Dénivelé à la montée/descente : 658/639 mètres, durée de marche : 5h, longueur : 11,8 kilomètres, point culminant : 1901 mètres, niveau de difficulté : élevé (noir)

Depuis l’alpage Rudnig-Alm en serpentins jusqu’au col « Madritsche-Nassfeld » (1902 mètres). À vous de choisir si vous voulez saisir l’occasion d’un raccourci offert par le téléphérique « Millennium-Express » qui se calque sur le cours d’eau Weißsandbach en direction de Tröpolach. Vous pouvez aussi aller à l’alpage Kofelalm (1600 mètres). Depuis le col Madritsche-Nassfeld, le chemin vous guide vers l’est, dépasse deux lacs vers l’Alpenhof Plattner (1600 mètres). Pour finir, c’est le col Sonnealpe Nassfeld qui vous guide vers l’auberge Garnitzenalm (1645 mètres).

Étape 10 : Garnitzenalm – Dellacher Alm (1382 mètres) – Refugio Nordio-Deffar (1430 mètres) – Feistritzer Alm (1725 mètres)
Dénivelé à la montée/descente : 1177/1094 mètres, durée de marche : 10h, longueur : 26,9 kilomètres, point culminant : 1861 mètres, niveau de difficulté : élevé (noir)

Depuis l’alpage Garnitzenalm, vous vous lancez pour un bon morceau d’itinéraire sans croiser aucune auberge jusqu’à l’alpage Egger Alpe. Suivez-le ensuite jusqu’à l’alpage Dellacher Alm (1382 mètres) après avoir dépassé le lac d'Egger-Alm-See. L’auberge de l’alpage vous offre la possibilité de couper cette longue avant-dernière étape en deux. Dans la foulée ou après une bonne nuit de sommeil, continuez sur le chemin qui rejoint en lacets le Refugio Nordio-Deffar (1430 mètres). À cause d’un incendie, il n’y a plus possibilité de faire halte ici. Suivez le chemin qui file sur le versant sud de l’Oistering (2052 mètres) jusqu’à l’auberge de Feistritzer Alm (1725 mètres).

Étape 11 : Feistritzer Alm – Unterthörl (646 mètres)
Dénivelé à la montée/descente : 613/1693 mètres, durée de marche : 8h, longueur : 18,8 kilomètres, point culminant : 1754 mètres, niveau de difficulté : élevé (noir)

Pour cette dernière étape, l’itinéraire vous raccompagne depuis la Feistritzer Alm vers la vallée, sans auberge pour faire halte jusqu’à Unterthörl (646 mètres).

Retour vers Sillian : Unterthörl Süd – gare de Villach Hbf (bus), gare de Villach Hbf – Lienz (S1), Lienz – Sillian (REX)

Localités longeant l'itinéraire

Arrivée

Comment rejoignez-vous votre destination? Par avion, train, bus ou voiture.

Votre adresse de destination : Marktgemeinde Sillian 86, Sillian

powered by Rome2Rio

Chercher hébergement


Itinéraires de randonnée dans les environs

lire la suite +
Haut
Vous voulez que les vacances se glissent dans votre boîte mail?

Alors abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des conseils frais pour vos vacances au Tyrol.

Live Chat
Live Chat