Chemin de grande randonnée
Berliner Höhenweg


Il n’est pas simple, ce chemin de montagne qui part de Finkenberg et de l’auberge Gamshütte pour pénétrer au cœur du parc naturel d’altitude des Alpes de Zillertal. Mais les cadeaux de la nature et du paysage sont largement à la hauteur de tous les efforts : ce décor d’altitude glaciaire est surprenant. Le véritable apogée de cet itinéraire est sûrement l’auberge d’altitude Berline Hütte. Il s’agit de la plus grande auberge du Club alpin au Tyrol, mais aussi de la première à avoir été placée sous la protection du patrimoine culturel. Il suffit d’y entrer pour comprendre pourquoi : l’intérieur est splendide avec ses murs en bois, une hauteur de plafond de cinq mètres et ses lustres suspendus. Une vraie perle dans son écran de haute altitude. Ce chemin de montagne difficile s’adresse aux habitués de la randonnée en montagne. La totalité de l’itinéraire représente environ une semaine de marche pour 85 kilomètres et 6 600 mètres de dénivelé. Cependant, chacun peut décider de la longueur du parcours qu’il a envie d’accomplir : il est possible de redescendre dans la vallée depuis chaque auberge d’altitude.

« Un des trésors du chemin de montagne Berliner Höhenweg est l’auberge d’altitude Berliner Hütte, classée sous la protection du patrimoine culturel. La grande salle à manger du XIXe siècle est absolument unique ».

Peter Kapelari, directeur de département au club alpin autrichien : auberges, chemins et cartographie.

Entrée de la Berliner Hütte
Entrée de la Berliner Hütte
La Berliner Hütte depuis les airs
La Berliner Hütte depuis les airs
La Berliner Hütte avant la crête principale de la Zillertal
La Berliner Hütte avant la crête principale de la Zillertal
Intérieur splendide de la Berliner Hütte
Intérieur splendide de la Berliner Hütte
Autour de la Berliner Hütte
Autour de la Berliner Hütte
Un des moments forts du Berliner Höhenweg
Un des moments forts du Berliner Höhenweg
La Berliner Hütte, placée sous la protection du patrimoine culturel
La Berliner Hütte, placée sous la protection du patrimoine culturel
L'auberge de montagne Berliner Hütte
Ouvrir la grande carte

Point de départ  

Finkenberg, Gamshütte

Lieu d'arrivée

Kasseler Hütte

Chaîne de montagne

Alpes de Zillertal

Longueur

85,5 km

Durée

8 jour(nées)

Caractéristiques

  • Randonnée possible en fauteuil roulant motorisé
  • Randonnées circulaire

Difficulté

difficile (chemin de montagne noir)

Altitude

3 106 m 626 m

Dénivelé à la montée 6 605 m
Dénivelé à la descente 6 840 m

Condition physique

Technique

Meilleure saison

Jan
Fév
Mar
Avr
Mai
Iun

Iul
Aug
Sep
Oct
Nov
Déc

* Il s'agit ici de données indicatives et de recommandations. Veuillez aussi prendre en compte vos propres capacités et les conditions météorologiques en cours. Nous ne saurions être tenus responsables quant à l'exactitude des informations données.

Se garer

Parking des remontées mécaniques de Finkenberg (les Finkenberger Almbahnen), entre autres.

 

Auberges de montagne :

Étape 1: Gamshütte, Pitzenalm, Friesenberghaus
Étape 2: Olpererhütte, Zamsereck, Fischereck, Furtschaglhaus
Étape 3: Berliner Hütte 
Étape 4: Greizerhütte
Étape 5: Kasseler Hütte
Étape 6: Edelhütte

Téléchargements

Description de l'itinéraire


Montée : Finkenberg – Gamshütte

Dénivelé à la montée/descente : 1084/0 mètres, durée de marche : 4h30, longueur : 6,8 kilomètres, point culminant : 1918 mètres, niveau de difficulté : moyen

La montée vers l’auberge d’altitude Gamshütte débute dans le centre de la commune de Finkenberg. Le chemin poursuit ensuite vers le pont Teufelsbrücke (le « pont du diable » !), puis par le hameau Dornau en direction de Brunnhaus. Après avoir dépassé le terrain de sport, le chemin Hermann-Hecht-Weg (N° 533) bifurque et monte en de multiples lacets par la forêt jusqu’à la Kraxentrager. De là, le chemin continue jusqu’à l’auberge d’altitude Gamshütte (durée : 3 heures). Une possibilité un peu plus courte, mais plus raide, consiste depuis l’auberge Gamsgrube à prendre un sentier par la forêt jusqu’à rencontrer un peu en contrebas de l’auberge le chemin Hermann-Hecht-Weg. De là, le chemin file à découvert jusqu’à la Gamshütte.

Étape 1 : Gamshüte – Friesenberghaus

Mètres de dénivelé à la montée/à la descente : 1 130/575 mètres, durée : 9 heures, longueur : 14,8 kilomètres

Depuis l’auberge Gamshütte (1 921 mètres), l’itinéraire se dirige vers le sommet Vordere Grinbergspitze (2 765 mètres), avant que le chemin Berliner Höhenweg bifurque à gauche. C’est par des flancs verdoyants et des grosses pierres cohabitant avec des pins de montagne que vous atteignez la Feldalpe (1 885 mètres). Le chemin poursuit ensuite jusqu’à la Pitzenalpe (1 874 mètres), puis emprunte des lacets raides jusqu’à la Milchhanger. C’est ensuite sur un haut-plateau parsemé de gros blocs de pierre que vous rejoignez la rive sud du lac Wesendlekarsee. Le long de l’écoulement du lac, vous rejoignez le chemin « Breitlahner – Friesenberghaus », qui vous conduit à l’auberge Friesenberghaus (2 477 mètres)

Étape 2 : Friesenberghaus – Olpererhütte – Furtschaglhaus

Mètres de dénivelé à la montée/à la descente : 690/875 mètres, durée : 6 heures, longueur : 15,4 kilomètres

Depuis l’auberge Friesenberghaus, le chemin descend brièvement vers l’ouest, avant d’enjamber l’écoulement du lac Friesenbergsee et de remonter en lacets raides jusqu’à 2 602 mètres d’altitude, puis vers la dépression Friesenbergscharte. L’itinéraire poursuit vers le sud en passant par les prairies verdoyantes de Gamsleiten en direction de l’auberge Olpererhütte (2 389 mètres). Une fois à l’auberge, cela commence d’abord par descendre fortement, puis par prendre vers le sud sur terrain presque plat en traversant des prairies et en passant de l’autre côté du cours d’eau Riepenbach. Le chemin descend en plusieurs lacets jusqu’au lac de barrage Schlegeisspeicher. Sur la route qui longe les bords du lac, prenez à droite, puis juste après le grand parking, passez le pont et prenez à gauche jusqu’au restaurant Zamsgatterl. De là, le chemin poursuit jusqu’au bout du lac, puis enjambe le cours d’eau jusqu’à la bifurcation de la voie carrossable. Là, cela monte légèrement sur le glacier Schlegeiskees, jusqu’à ce que le sentier Hüttenzustieg prenne à gauche (vers l’est). Plusieurs lacets viennent à bout de la côte raide du versant situé entre les gorges Wasserleklamm et le cours d’eau Furtschaglbach pour rejoindre l’auberge Furtschaglhaus.

Étape 3 : Furtschaglhaus – Berliner Hütte

Mètres de dénivelé à la montée/à la descente : 850/1 100 mètres, durée : 6 heures, longueur : 8,9 kilomètres

Avec comme point de départ l’auberge Furtschaglhaus, cette étape prend vers la dépression Schönbichler Scharte (3 060 mètres), puis poursuit à droite par une cavité sur la crête sud sécurisée par des câbles. Sur le flanc est de la montagne, seuls quelques mètres vous séparent du sommet de 3 134 mètres de l’imposante Schönbichlerhorn. Des dalles rocheuses bien agencées vous mènent sur la crête, tel un escalier naturel géant, à l’altitude de 2 763 mètres où s’ouvre une vue fantastique sur l’auberge Berliner Hütte. Sur le flanc sud de la crête, vous arrivez sur le sol de la cirque glaciaire Garberkar et à la moraine latérale nord du glacier de Waxeggkees, que vous suivez jusqu’à la bifurcation, puis jusqu’au pont en continuant à droite. Un chemin en légère montée où vous pouvez admirer une impressionnante érosion glaciaire vous conduit à l’auberge Berliner Hütte (2 044 mètres).

Étape 4 : Berliner Hütte – Greizer Hütte

Mètres de dénivelé à la montée/à la descente : 1 235/1 050 mètres, durée : 7 heures, longueur : 10,8 kilomètres

Depuis l’auberge Berliner Hütte, le chemin (N°502) passe par les sols marécageux de la tourbière Schwarzsteinmoor jusqu’au lac Schwarzsee à 2 472 mètres d’altitude. Quelques lacets raides vous mènent à la cirque glaciaire Rosskar, puis à la dépression Mörchenscharte (3 872 mètres). Après un passage pentu avec câbles de sécurité, le chemin poursuit vers le Floitengrund, puis passe le cours d’eau Floitenbach. A la suite de quoi vous suivez à nouveau le chemin N°502 jusqu’à l’auberge Greizer Hütte (2 227 mètres).

Étape 5 : Greizer Hütte – Kasseler Hütte

Mètres de dénivelé à la montée/à la descente : 690/740 mètres, durée : 5,5 heures, longueur : 10,1 kilomètres

Depuis l’auberge Greizer Hütte, le chemin (N°502) continue légèrement en côte sur des dalles rocheuses, puis monte raide vers la dépression Lapenscharte, entre la Gigalitzturm et la Lapenspitze. Ensuite vous attend une descente d’environ une heure vers l’auberge Grüne-Wand-Hütte. Là, le chemin poursuit légèrement en descente par la gorge Eisenklamm et est sécurisé par des câbles, puis continue jusqu’à l’auberge Kasseler Hütte.

Étape 6 : Kasseler Hütte – Karl-von-Edel-Hütte

Dénivelé à la montée/descente : 799/743 mètres, durée de marche : 6h, longueur : 12,9 kilomètres, point culminant : 2487 mètres, niveau de difficulté : élevé

C’est le chemin d’altitude qui vous mène seul, lors de cette longue et difficile étape journalière, vers l’auberge d’altitude de Karl-von-Edel-Hütte.

Descente : Karl-von-Edel-Hütte – Mayrhofen

Dénivelé à la descente : 1614 mètres, durée de marche : 4h, longueur : 8,8 kilomètres, point culminant : 2235 mètres, niveau de difficulté : facile

La descente depuis l’auberge Karl-von-Edel-Hütte se fait par le nord-ouest par Fellenbergalm-Niederleger vers Mayrhofen. Le parcours en lacets est facile mais avale beaucoup de mètres de dénivelé à la descente.

Localités longeant l'itinéraire


Arrivée

Comment rejoignez-vous votre destination? Par avion, train, bus ou voiture.

Votre adresse de destination : Finkenberg

powered by Rome2Rio

Chercher hébergement


Itinéraires de randonnée dans les environs


lire la suite +
Haut
Vous voulez que les vacances se glissent dans votre boîte mail?

Alors abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des conseils frais pour vos vacances au Tyrol.

Live Chat
Live Chat