Étape 3 : Sattele- Pirchkogel - Kühtai, © TVB Innsbruck / Daniel Zangerl
Étape 3 : Sattele- Pirchkogel - Kühtai, © TVB Innsbruck / Daniel Zangerl

Chemin de grande randonnée
Innsbruck Trek

Six étapes se partageant les plus beaux parcours autour de la capitale régionale du Tyrol : l’Innsbruck Trek est un chemin de grande randonnée unique en son genre. Son objectif, par exemple, est de charger le moins possible les randonneurs. C’est l’Alpinschule d’Innsbruck qui s’occupe d’organiser le transport des bagages, les guides de montagnes (pour les rando guidées), et la réservation des hébergements. En outre, les marcheurs reçoivent ce qui leur est utile pour leurs marches (cartes…). Parmi les beaux objectifs de l’Innsbruck Trek figurent le chaînon de Mieming, la Pirchkogel culminant à 2 828 mètres dans les Alpes de Stubai, l’Axamer Lizum, et Patscherkofel, l’une des deux montagnes emblèmes d'Innsbruck. Pour chaque étape exigeante présentée ici, il existe une alternative plus facile, et chaque parcours peut être fait indépendamment des autres.

Ouvrir la grande carte

Point de départ  

Innsbruck (vieille ville)

Lieu d'arrivée

Station supérieure du Patscherkofelbahn

Chaîne de montagne

Alpes de Stubai

Alpes de Tux

Karwendel

Chaîne de Mieming

Longueur

74,7 km

Durée

6 jour(nées)

Caractéristiques

  • Randonnée possible en fauteuil roulant motorisé
  • Circuit

Difficulté

difficile (chemin de montagne noir)

Altitude

2 828 m 574 m

Dénivelé à la montée 5 217 m
Dénivelé à la descente 5 934 m

Condition physique

Technique

Meilleure saison

Jan
Fév
Mar
Avr
Mai
Iun

Iul
Aug
Sep
Oct
Nov
Déc

* Il s'agit ici de données indicatives et de recommandations. Veuillez aussi prendre en compte vos propres capacités et les conditions météorologiques en cours. Nous ne saurions être tenus responsables quant à l'exactitude des informations données.

Se garer

Plusieurs possibilités à Innsbruck
 

Téléchargements

Description de l'itinéraire

Étape 1 : Congrès Innsbruck – Kranebitten
Mètres de dénivelé à la montée/descente : 724/603 mètres, longueur : 12,6 kilomètres, point culminant : 1 129 mètres, durée : 5 heures, niveau de difficulté : moyen

Point de départ : le célèbre Petit Toit d’Or d’Innsbruck. 300 mètres plus haut, depuis Hungerburg, la vue donne généreusement sur la capitale, la vallée et les montagnes alentour. L’auberge de montagne Umbrüggler-Alm se situe à 1 123 mètres d’altitude et offre un bon repas dans un cadre rêvé pour faire halte. Depuis la petite église de pèlerinage Höttinger Bild, on poursuit vers l’auberge Gasthof Rauschbrunnen. Quelle vue splendide ! Seules 45 minutes de descente séparent ensuite le randonneur de la gare de Kranebitten, but de l’étape.

Où faire une pause pour se restaurer sur l’étape 1 : Café-Pension Alpina/Hungerburg, Hitt und Söhne/Hungerburg, Umbrüggler Alm (presque toute l’année, fermée le mardi), Alpengasthof Rauschbrunnen (presque toute l’année, fermée le mardi)

 

Étape 2 : Obsteig – Wankspitze et retour

Mètres de dénivelé à la montée/descente : 1 190/1 190 mètres, longueur : 15,1 kilomètres, point culminant : 2 199 mètres, durée : 8 heures, niveau de difficulté : élevé

Le top départ est donné depuis l’hôtel Bergland d’Obsteig, sur le plateau de Mieming. Auberges de montagne, montées corsées, chemin rythmé par les racines, vues généreuses sur le Karwendel et les Alpes de Stubai… Voilà ce qui vous attend durant cette randonnée aux efforts maintes fois récompensés. Au sommet de la Wankspitze, la vue plonge sur « l’enfer », escarpement au pied du sommet Mieminger Gipfel.

Où faire une pause pour se restaurer sur l’étape 2 : Gasthaus Arzkasten (à partir de la mi-mai, fermée le lundi et le mardi), Lehnberghaus, divers restaurants à Obsteig

 

Étape 3 : Sattele – Pirchkogel – Kühtai

Mètres de dénivelé à la montée/descente : 1 142/811 mètres, longueur : 11,3 kilomètres, point culminant : 2 828 mètres, durée : 7 heures, niveau de difficulté : élevé

La 3e étape débute à l’arrêt de bus Sattele (1 690 mètres d’altitude), au-dessus d’Ochsengarten. C’est après une forêt s’éclaircissant, des alpages verdoyants et une vue de plus en plus impressionnante sur la vallée de l’Inntal et le chaînon de Mieming, que le paysage braque vers un profil rocheux. C’est l’étape qui comprend le point culminant des six étapes de l’Innsbruck Trek. Pour aborder les 2 828 mètres d’altitude du Pirchkogel, soyez sûr d’avoir le pied assuré et de n’être pas sujet au vertige.

Où faire une pause pour se restaurer sur l’étape 3 : auberge de montagne Feldringalm, divers hôtels et auberges à Kühtai

 

Étape 4 : Sigmund/Sellrain – Aigling

Mètres de dénivelé à la montée/descente : 992/1 525 mètres, longueur : 16,7 kilomètres, point culminant : 2 232 mètres, durée : 9 heures 30, niveau de difficulté : élevé

C’est à St. Sigmund im Sellrain que commence l‘étape 4 de l’Innsbruck Trek. Lacets sur le « Chemin des merveilles », paravalanches, passages assurés par des câbles : ce sont les conditions du sommet Rifflkreuz, au pied de la Roßkogel, pour se laisser approcher par le randonneur. Il pointe à 2 232 mètres et représente ainsi le point culminant de l’étape. La vue y est généreuse : elle s’étend du nord au sud, et ouvre sur la vallée de l’Inntal et sur la Kalkkögel.

Où faire une pause pour se restaurer sur l’étape 4 : Sonnbergalm, Gasthof Bergheim/Oberperfuss

 

Étape 5 : Axamer Lizum – Birgitzköpfl – Mutters

Mètres de dénivelé à la montée/descente : 579/1 185 mètres, longueur : 9,9 kilomètres, point culminant : 2 119 mètres, durée : 6 heures, niveau de difficulté : moyen

Lieu de départ : station inférieure d’Axamer Lizum. Objectif : col à 1 992 mètres d’altitude. Quelle occasion excellente pour admirer la Kalkkögel, et une fois en haut, plonger son regard sur la vallée de Stubaital. L’auberge Birgitzköpflhaus marque le début de la descente. La Mutterer Alm est l’une des auberges de montagne préférées des autochtones.

Où faire une pause pour se restaurer sur l’étape 5 : Birgitzköpflhaus, Bergrestaurant Mutterer Alm, divers restaurants à Mutters

 

Étape 6 : station supérieure du Patscherkofelbahn – Viggarspitze et retour
Mètres de dénivelé à la montée/descente : 590/620 mètres, longueur : 9,1 kilomètres, point culminant : 2 282 mètres, durée : 5 heures, niveau de difficulté : moyen

La dernière étape débute au niveau du nouveau téléphérique Patscherkofelbahn. Il arpente le dos de la Patscherkofel (2 245 mètres), montagne qui se dresse au sud d’Innsbruck. Sur le chemin des pins cembro, un parfum enchanteur et apaisant s’échappe de l’arbre fétiche des Tyroliens. L’ascension jusqu’au sommet Viggarspitze (2 306 mètres) est rude, mais bientôt amplement récompensée par une vue incroyable sur la Zugspitze, la Nordkette (qui se dresse, elle, au nord de la capitale), et les Alpes de Stubai.

Où faire une pause pour se restaurer sur l’étape 6 : restaurant sommital Gipfelstube Patscherkofel, auberges Boscheben-Hütte et Schutzhaus Patscherkofel, restaurant „Das Kofel“

Infos sur la localité

Arrivée

Comment rejoignez-vous votre destination? Par avion, train, bus ou voiture.

Votre adresse de destination : Innsbruck

alimenté par Rome2Rio

Chercher hébergement
Nombre de voyageurs

Itinéraires de randonnée dans les environs

lire la suite +
Haut
Vous voulez que les vacances se glissent dans votre boîte mail?

Alors abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des conseils frais pour vos vacances au Tyrol.

Live Chat
Live Chat