De Innsbruck à Kühtai


Depuis longtemps, Kühtai a su se faire une place dans le cœur des amateurs de vélo de course. Étape obligatoire de nombreuses épreuves cyclistes, comme le Tour d’Autriche, c’est aussi le premier grand cap du légendaire marathon cycliste d’Ötztal. Ainsi, cet itinéraire en partance d’Innsbruck qui traverse la vallée d’Ötztal vers Kühtai, puis revient par la vallée Sellraintal jusqu’à la capitale régionale compte parmi les grands classiques de tout cycliste qui se respecte. Il s’agit d’un parcours ambitieux, qui additionne 110 kilomètres au cœur d’un imposant univers montagneux, et représente 1 720 mètres de dénivelé arrachés à la force des mollets et des poumons. Mais les récompenses sont à la hauteur des efforts : un panorama incroyable, des vues splendides offertes par les sommets des Alpes d’Ötztal et de Stubai, ainsi que des pauses particulièrement agréables dans des villages pittoresques font bien vite oublier les gouttes de sueur.

Martin Weiss

« La côte qui mène à Kühtai est la plupart du temps plongée dans l’ombre, ce qui apporte sérénité et rafraîchissement lors des chauds jours d’été. La descente qui file vers Innsbruck est un plaisir à l’état pur et une grosse bouffée d’adrénaline ».

Martin Weiss, ancien coureur cycliste

Découvrir le parcours en ligne


Ouvrir la grande carte

Point de départ

Kematen

Lieu d'arrivée

Kematen

Chaîne de montagne

Alpes de Stubai

Longueur

110 km

Temps de parcours

4 h

Caractéristiques

  • Circuit
  • Accessible aux handicapés
  • Balades avec point de recharge pour VTT électrique

Difficulté

difficile

Altitude

2 020 m 590 m

Dénivelé à la montée 1 720 m
Dénivelé à la descente 1 720 m

Condition physique

* Il s'agit ici de données indicatives et de recommandations. Veuillez aussi prendre en compte vos propres capacités et les conditions météorologiques en cours. Nous ne saurions être tenus responsables quant à l'exactitude des informations données.

Description de l'itinéraire


Vous partez directement d’Innsbruck. Suivez la piste cyclable de l’Inntal (Innradweg) sur asphalte en direction de l’ouest. Vous dépassez l’aéroport et continuez sur la rive nord de l’Inn. Au pied de la paroi rocheuse Martinswand, la B171 vous mène en pente très douce à Telfs, en passant par Zirl et Pettnau. Selon si le vent souffle, comme souvent dans l’Inntal, ou non, ce tronçon est soit agréable soit quelque peu éprouvant.

Restez sur la B171 et passez à Telfs sur la rive sud de l’Inn. Cela continue sur du plat et vous dépassez Rietz, Stams et Silz, avant d’arriver à la gare d’Ötztal. Déjà 48 kilomètres au compteur, mais qui représentent pourtant seulement 140 mètres de dénivelé. Maintenant que vous êtes échauffé, vous voilà prêt à affronter la suite.

Peu après la gare d’Ötztal, vous quittez la B171 par la gauche et suivez la B186 qui pénètre dans l’imposante vallée d’Ötztal. Sur la route nationale de la vallée, large et très fréquentée, vous montez en pente douce jusqu’à Oetz (812 mètres d’altitude). C’est là que débute la montée d’environ 10 kilomètres qui passe par Ötzerau et Taxegg et vous dépose à Ochsengarten, à 1 538 mètres d’altitude. La tranquille L237 dessine plusieurs lacets qui vous aident à avaler 700 mètres de dénivelé à la montée. Une fois en haut, le terrain plus plat permet de reprendre son souffle avant la prochaine montée.

Longue et raide, courant parfois sous un tunnel, la route se faufile en direction de Kühtai. La pente présente même une déclivité de 18% sur son tronçon le plus coriace. Grâce à un bon coup de pédale rythmé, vous venez à bout de ce défi proposé par le paysage des hautes Alpes. Après avoir dépassé le barrage Längental et l’auberge Dortmunder Hütte, vous atteignez enfin Kühtai, point culminant et final du tour (2 020 mètres d’altitude). Lieu de villégiature plutôt tranquille en été, Kühtai propose tout de même plusieurs endroits pour faire une pause bien méritée avant le retour dans la vallée.

Quand vous apercevez la pente qui vous attend, vous vous félicitez de n’être pas monté de ce côté-là : longue, sans virage et avec des lignes droites atteignant jusqu’à 20% de déclivité, la descente est une vraie piqure d’adrénaline. La route Sellrainstraße, de très bonne qualité et peu fréquentée, vous permet ainsi de fendre la bise vers la vallée, en passant par St. Sigmund, Gries et Sellrain. Les 1 400 mètres de dénivelé passent mieux qu’à l’aller et vous arrivez à Kematen (610 mètres d’altitude).

Bordé de prés et de champs, le chemin vers Innsbruck se fait facilement. Au niveau de Völs, vous passez sous l’autoroute, pour rejoindre ensuite la piste cyclable de l’Inntal (l’Innradweg) qui vous raccompagne à Innsbruck.

TUYAU : la montée par le col de Haiminger Sattele (1 690 mètres d’altitude) vers Ochsengarten est une variante pour les pros de la montagne. Au lieu de continuer depuis Haiming vers la gare d’Ötztal, prenez la montée, raide et riche en virages, qui passe par la Haimingerberg et continue vers le col.

Localités longeant l'itinéraire


Arrivée

Comment rejoignez-vous votre destination? Par avion, train, bus ou voiture.

Votre adresse de destination : Innsbruck

powered by Rome2Rio

Chercher hébergement


Haut
Vous voulez que les vacances se glissent dans votre boîte mail?

Alors abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des conseils frais pour vos vacances au Tyrol

Live Chat
Live Chat