Tour des Dolomites de Lienz

Cet itinéraire ambitieux vous lance sur les traces des coureurs professionnels qui s’y attèlent lors du traditionnel Tour des Dolomites (le Dolomitenrundfahrt). 122 kilomètres, 2 300 mètres de dénivelé et trois cols attendent les courageux cyclistes. Tout commence par le petit défi lancé par la courte montée du col Gailbergsattel. La descente vers Kötschach permet de reprendre haleine, pour mieux pouvoir s’attaquer ensuite au col le plus exigeant du tour, autant en termes de condition physique que de conduite. La montée du col Kartitscher Sattel, de par sa longueur et ses innombrables côtes, est un véritable défi. La route Pustertaler Höhenstraße vous réserve encore le meilleur pour la fin. Une déclivité allant jusqu’à 17% épuise vos dernières réserves d’énergie.

Thomas Rohregger, © Tirol Werbung/Fritz Beck

« L’un de mes itinéraires favoris. Après la côte vers le col Gailbergsattel vient la montée en plateaux qui traverse la vallée de Lesachtal vers le col Kartitscher Sattel. La vallée de Lesachtal est un véritable paradis naturel. Prenez le temps de faire une halte, d’inspirer profondément et de ressentir les alentours avec tous vos sens ».

Thomas Rohregger, ancien coureur cycliste professionnel

Ouvrir la grande carte

Chaîne de montagne

Crête principale des Alpes carniques

Longueur

122 km

Temps de parcours

4 h 30 min

Caractéristiques

  • Circuit
  • Accessible aux handicapés
  • Balades avec point de recharge pour VTT électrique

Difficulté

difficile

Altitude

1 530 m 620 m

Dénivelé à la montée 2 300 m
Dénivelé à la descente 2 300 m

Condition physique

* Il s'agit ici de données indicatives et de recommandations. Veuillez aussi prendre en compte vos propres capacités et les conditions météorologiques en cours. Nous ne saurions être tenus responsables quant à l'exactitude des informations données.

Description de l'itinéraire

Depuis Lienz, la B100 vous guide pour les 20 premiers kilomètres sur du plat le long de la Drau jusqu’à Oberdrauburg. De là, prenez à droit, puis débutez la première et courte montée sur une route de montagne large et en partie rénovée vers le col Gailbergsattel à 981 mètres d’altitude. Sur une côte régulière atteignant au maximum 10% de déclivité, 10 beaux lacets vous font venir à bout du col. Après avoir passé les premiers 350 mètres de dénivelé, la descente de cinq kilomètres de long vers Kötschach invite à poser le pied de temps en temps pour savourer la vue magnifique. De Kötschach-Mauthen jusqu’à la frontière avec la Carinthie s‘étend la vallée Lesachtal, qui compte parmi les plus belles vallées des Alpes orientales.

Une fois arrivé au village, la joie est de courte durée. Devant vous se dresse la montée vers le col Kartitscher Sattel sur la route Karnischen Dolomitenstraße, qui s’étend sur 37 kilomètres de long. Parce qu’elle est entrecoupée de nombreuses descentes – 19 pour être exact – elle ne représente pas seulement 830 mètres de dénivelé, mais en tout 1 250. Sur ce tronçon, vous aurez le plaisir de voir le lieu de pèlerinage Maria Luggau, ainsi que le village Obertilliach, classé monument historique.

En automne et au printemps, le regard vogue au-delà des vallées australes et permet d’admirer les sommets saupoudrés de neige des Alpes carniques.

Une fois rendu au col à 1 530 mètres d’altitude vous attend une sacrée descente en plusieurs lacets vers Tassenbach im Pustertal. Laissez la piste cyclable Drauradeg à votre droite, passez le fleuve et suivez la route nationale Drautal Bundesstraße jusqu’à Abfaltersbach, où vous laissez la B100 en direction de Anras pour la route d’altitude Pustertaler Höhenstraße. C’est là que commence le dernier grand défi du tour. Les 29,5 kilomètres qui vous attendent avalent en trois côtes les 845 mètres de dénivelé à la montée. Le tronçon était déjà deux fois au programme du Tour d’Italie (1994 et 2007) et a poussé, avec ses côtes atteignant 17% de déclivité, même les cyclistes professionnels à leurs limites.

Une fois arrivé au point culminant, l’itinéraire redescend sur les beaux versants sud de la vallée de Hochpustertal vers Leisach, tout en traversant de nombreux villages adorables. Aucune montée jusqu’à Leisach, sauf celle vers Bannberg. De Leisach, on se laisse tranquillement raccompagner par la route nationale de Drautal (la Drautal Bundesstraße B100) jusqu’à Lienz, le point de départ.

TUYAU : débutez l’itinéraire le plus tôt possible. Le nombre de mètres de dénivelé à parcourir est considérable : à ne pas sous-estimer. Si vous vous trouvez tard au col Gailbergsattel, il risque d’y avoir de la circulation.

Localités longeant l'itinéraire

Arrivée

Comment rejoignez-vous votre destination? Par avion, train, bus ou voiture.

Votre adresse de destination : Lienz

powered by Rome2Rio

Chercher hébergement


Haut
Vous voulez que les vacances se glissent dans votre boîte mail?

Alors abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des conseils frais pour vos vacances au Tyrol.

Live Chat
Live Chat