© Friedl Kratzer
© Friedl Kratzer

Étape O2 de la Voie de l'Aigle : Le refuge de Johannishütte - Le refuge d'Eisseehütte

Votre aventure au cœur de ce fascinant décor montagneux se poursuit. Depuis le refuge Johannishütte, vous poursuivez vers le chemin Kreuzspitz-Höhenweg, d’abord sur un généreux tapis vert, puis sur chemin de pierres. Les plus entreprenants oseront un crochet par la Kreuzspitze pour s'offrir un splendide aperçu sur le Grossvenediger. L’itinéraire bien pensé et les vues exceptionnelles offertes par les glaciers alentours récompensent généreusement vos longs efforts à la montée. Continuez jusqu’au refuge Sajathütte, surnommé la « Forteresse du cœur des Montagnes ». Il faut encore un effort pour parvenir au refuge Eisseehütte, but de cette étape, aussi sobre qu’accueillant.

Informations utiles sur l'étape

Histoire alpine de l'aigle ·Pâturage autour du Sajathütte. La Knappenspitze atteste la présence près du refuge d’une ancienne mine de cuivre : on constate que des minerais ont été exploités. Son histoire a donc donné son nom à cette montagne, littéralement « Le sommet des Mineurs ». La construction du refuge (à 2 600 mètres d’altitude), ne commença, elle, que bien plus tard : en 1974. Les propriétaires, la famille Kratzer, ont, sur plusieurs générations, fauché l’herbe recouvrant ce terrain d’altitude non exploité pour en faire du foin. Ils étaient conscients des dangers et connaissaient très bien cet endroit bien protégé contre les coulées de boues, les chutes de pierres et les avalanches. Le refuge n’allait pas tarder à devenir un lieu particulièrement apprécié des randonneurs. Le succès fut tellement important que le bâtiment dut être agrandi par deux fois, en 1977 et 1985. Tout se passait bien, autant pour la famille Kratzer que pour les visiteurs choyés. Mais survint un drame imprévisible : le 21 avril 2001, une avalanche détruisit le chalet. Armée de sa persévérance, aidée de nombreux bras volontaires et soutenue par les dons, la famille Kratzer bâtit la « Forteresse du cœur des Montagnes ».

Vue de l'aigle · Qu'il est beau de progresser avec ce fabuleux décor glaciaire devant les yeux. Le « crochet » par la Kreuzspitze est récompensé par une fabuleuse vue sur le Grossvenediger.

Défi de l'aigle · La Schernesschaft s’étire du refuge Johannishütte au Sajathütte et présente un passage exposé qui requiert de ne pas être sujet au vertige et d’avoir un pas assuré. La gorge Schernersschlucht est tout aussi spectaculaire.

Ouvrir la grande carte

Point de départ  

Le refuge Johannishütte

Lieu d'arrivée

Le refuge d'Eisseehütte

Chaîne de montagne

Massif du Venediger

Longueur

11 km

Temps de marche

5 h

Caractéristiques

  • Randonnée possible en fauteuil roulant motorisé
  • Circuit

Difficulté

difficile (chemin de montagne noir)

Altitude

2 750 m 2 110 m

Dénivelé à la montée 1 250 m
Dénivelé à la descente 840 m

Condition physique

Technique

Meilleure saison

Jan
Fév
Mar
Avr
Mai
Iun

Iul
Aug
Sep
Oct
Nov
Déc

* Il s'agit ici de données indicatives et de recommandations. Veuillez aussi prendre en compte vos propres capacités et les conditions météorologiques en cours. Nous ne saurions être tenus responsables quant à l'exactitude des informations données.

La Voie de l'Aigle

Il s'agit d'une étape de la Voie de l'Aigle (Adlerweg), le chemin de grande randonnée le plus réputé du Tyrol

Téléchargements

Description de l'itinéraire

Point de départ :  Le refuge Johannishütte

Cette étape suit d’abord le chemin Venediger Höhenweg/la Voie de l’Aigle depuis le refuge Johannishütte en direction de l’est. Après environ une heure s'ouvre devant vous une haute vallée étroite où est indiqué le chemin d'altitude « Kreuzspitz-Höhenweg ». Il vous mène dans un premier temps vers le sud en visant la Scherneskopf, avant de prendre vers le nord. Des lacets vous tirent sur la Schernessschaft et ses 3 040 mètres d'altitude. Un chemin rocheux sécurisé par des câbles vous guide ensuite vers la haute altitude en direction de l'auberge d'altitude Sajathütte. Les plus coriaces s'offriront la montée à 3 155 mètres d'altitude sur la crête Schernesscharte de la Kreuzspitze. Le glacier Grossvenediger y offre une vue particulièrement unique et généreuse. Mais attention, il reste encore un bout de chemin après cette étape intermédiaire de la Neue Sajathütte. Cette descente commence sur des gravats de cailloux, se poursuit sur un sol sableux aux pieds de la Roten Säule et se termine sur l’herbe jusqu’au refuge (2 575 mètres). L’endroit se prête parfaitement à une halte pour se restaurer. On poursuit ensuite par le Prägratner-Höhenweg. Ce chemin de montagne connecte le  Sajathütte avec l’Eisseehütte, sans que l’on ait besoin de redescendre vers la vallée. Vous quittez donc le Sajathütte en direction de l’est et contournez la Vorderer Sajatkopf par son arête sud-est au niveau de la « Fenêtre ». L’itinéraire oblique ensuite vers le nord. Une infrastructure permet ici aussi de franchir les passages particulièrement délicats. La montée est, elle, facilitée par des lacets. On s’enfonce de plus en plus dans la vallée Timmeltal, jusqu’à « Hinteres Wiesach » où le terrain s’adoucit. La dernière partie de l’étape vous fait passer le ruisseau de Timmelbach, puis rejoindre le refuge Eisseehütte. Vous trouvez là, à 2 521 mètres d’altitude, une ambiance conviviale.

Destination : Le refuge d'Eisseehütte

Possibilités d'hébergement et de se restaurer : Le refuge Neue Sajathütte, Le refuge Eisseehütte

 

REMARQUE : Comme alternative à cette étape particulièrement difficile, vous avez aussi la possibilité d'emprunter un chemin passant depuis le refuge de Johannishütte directement par la dépression Zopetscharte pour rejoindre le refuge d’Eisseehütte ; Durée : env. 4h. Difficile. Il ne s’agit pas d’un chemin de randonnée, avoir un pas assuré est donc nécessaire.

Arrivée

Comment rejoignez-vous votre destination? Par avion, train, bus ou voiture.

Votre adresse de destination : Prägraten am Großvenediger

alimenté par Rome2Rio

Chercher hébergement


Itinéraires de randonnée dans les environs

lire la suite +
Haut
Vous voulez que les vacances se glissent dans votre boîte mail?

Alors abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des conseils frais pour vos vacances au Tyrol.

Live Chat
Live Chat