L'alpage de Walderalm, © Tirol Werbung
L'alpage de Walderalm, © Tirol Werbung

Mais au fait : c’est quoi précisément, un alpage ?

Un chalet convivial, une vue magnifique, l’air pur des montagnes, des délices culinaires, pour les vaches, un pâturage qui fournit le meilleur des fourrages. Ils sont indissociables du Tyrol, mais qu’est-ce que c’est précisément, un alpage?

Encore deux virages sur le chemin et la forêt s’éclaircit pour dévoiler un panorama somptueux : un chalet typique trône sur un vaste pâturage, devant un décor de hautes montagnes. Bref, un lieu paradisiaque pour se restaurer. Heureusement, la plupart des alpages tyroliens accueillent un simple café, une auberge ou même un restaurant, faisant d’eux le but idéal de tranquilles randonnées à l’alpage. Mais ce n’est pas ce critère qui est pris en compte pour parler d’alpage en exploitation.

Là, il s’agit essentiellement des animaux qui, selon la terminologie spécifique, « chargent » un alpage. Le bétail doit passer en continu au moins 60 jours d’été en altitude pour que ses propriétaires puissent bénéficier de la prime d’alpage. Seuls les animaux de rente comptent ici – quelques compagnons à quatre pattes à caresser dans le cadre d’un mini-zoo ne font pas un alpage !

38 vaches vivent sur l'alpage de Burgeralm chaque année de mai à octobre
Alpage Burgeralm

38 vaches vivent sur l'alpage de Burgeralm chaque année de mai à octobre

Une maison en bois pittoresque plantée dans un décor montagneux époustouflant : bienvenue dans les alpages tyroliens.
, © Tirol Werbung/Koopmann Jörg
Maison d'alpage typique au Tyrol

Une maison en bois pittoresque plantée dans un décor montagneux époustouflant : bienvenue dans les alpages tyroliens.

Il existe des alpages de vaches et de bœufs, des alpages de veaux,  des alpages de moutons, des alpages de chevaux et des alpages mixtes
Vaches en séjour sur l'alpage

Il existe des alpages de vaches et de bœufs, des alpages de veaux,  des alpages de moutons, des alpages de chevaux et des alpages mixtes

Les alpages de vaches laitières, pour leur part, sont répartis entre « alpage de traite » et « alpage fromager ». Sur les alpages de traite, le lait est transporté vers une ferme laitière ou une fromagerie dans la vallée. Sur un alpage fromager, le lait est transformé sur place en beurre ou en fromage. Cette tâche, requérant du doigté et de l’expérience pour obtenir des produits de toute première qualité, incombe aux fromagères et fromagers. Les gardiens, eux, veillent sur le bétail. Le plus souvent, la traite est assurée par ces mêmes gardiens et fromagers, le personnel étant restreint à l’alpage. Mais sans l’aide de bénévoles, par exemple pour le débroussaillage et l’épierrage des pâturages, bien des alpages ne pourraient pas exister.

Plus de 2 000 alpages en exploitation au Tyrol

Les alpages diffèrent aussi par la forme de leur structure organisationnelle. Nombre d’alpages en exploitation sont en des mains privées, mais il s’agit le plus souvent d’alpages collectifs ou d’un consortage. Plusieurs propriétaires s’y partagent la surface de l’alpage, les alpages communaux appartiennent, eux, à une commune. Les transhumants payent une cotisation, mais le bétail n’est pas le seul à profiter des avantages certains qu’offre une villégiature estivale en altitude : les champs de pâturage dans la vallée sont épargnés, on s’économise l’apport de fourrage supplémentaire pendant la saison de transhumance et les animaux restent en bonne santé et en forme en évoluant en pleine nature et en se nourrissant bien. Une petite comparaison : au fond de la vallée poussent en moyenne sept sortes d’herbes, sur un bon pâturage d’alpage, ce chiffre passe à entre 60 et 70 par mètre carré !

 Le Falbesoner Ochsenalm dans le Stubaital – l’un des 2 000 alpages en exploitation., ©  ©Tirol Werbung / Koopmann Jörg
La vie sur les alpages

Le Falbesoner Ochsenalm dans le Stubaital – l’un des 2 000 alpages en exploitation.


Haut
Vous voulez que les vacances se glissent dans votre boîte mail?

Alors abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des conseils frais pour vos vacances au Tyrol.

Live Chat
Live Chat