Coutumes tyroliennes autour de Noël


Noël, c’est pour beaucoup la plus belle période de l’année. Tout baigne dans une atmosphère particulière, la famille est réunie. Coutumes et traditions font aussi de la reine des fêtes un événement toujours extraordinaire

L'Avent et Noël forment l'une des plus belles périodes de l'année. Une atmosphère particulière plane dans l'air, les moments avec la famille sont privilégiés. Cette période est très attendue parce qu'elle est synonyme de fête et de chaleur humaine. Chaque année doit être exceptionnelle pour que Noël garde toute sa magie. Les Tyroliens honorent alors de nombreuses traditions autour de la reine des fêtes.


1 · Marchés de l’Avent et de Noël


Le marché de Noël de Lienz, © Tirol Werbung/Laurin Moser

Les traditionnels marchés de l’Avent et de Noël jouent depuis longtemps un rôle essentiel dans la période qui précède Noël. Artisanat riche en traditions, douceurs sucrées et coutumes tyroliennes rivalisent pour créer cette atmosphère envoûtante.

2 · Biscuits de Noël


© Tirol Werbung/Lisa Hörterer

Délices sucrés : au Tyrol on s’y prend bien avant Noël pour confectionner toutes sortes de biscuits. Mais LE biscuit traditionnel tyrolien, c’est le « Zelten ». Parmi ses ingrédients principaux, on trouve des fruits secs, des noix et de la pâte à pain.

3 · Sainte Barbara


Le 4 décembre, le jour de la Sainte Barbara, la tradition veut que l’on aille chercher des branches de pommier ou de cerisier et qu’on les mette dans de l’eau chaude près du poêle. Si les « branches de Barbara » sont en fleurs le soir du réveillon de Noël, c’est signe de chance pour l’année à venir.

4 · Saint-Nicolas


Le défilé de Saint-Nicolas à Tux, © Tux-Finkenberg/Johannes Sautner

Le 6 décembre, la Saint-Nicolas marque le début de la période de l‘Avent et donne lieu à toutes sortes de festivités. Les enfants sages se voient offrir des cadeaux par Saint-Nicolas,  alors que les vilains petits garnements peuvent, quant à eux, recevoir la désagréable visite des Krampus (du vieux mot allemand griffe), ces créatures à cornes démoniaques.

5 · Les « Sonneurs » (« Anklöpfer » en allemand)


La tournée joyeuse des "Anklöpfer" dans l'Alpbachtal, © Alpbachtal Seenland Tourimus

« Qui sonne à la porte ? ». Les « Sonneurs » (« Anklöpfer » en allemand) honorent avant Noël certains villages tyroliens de leur visite. Ces petits groupes d’hommes déguisés en bergers, en taverniers, en Joseph et en Marie vont de porte en porte pour chanter des chants de Noël.

6 · La crèche


Crêche tyrolienne, © Tirol Werbung/Laurin Moser

Côté crèches, les tyroliens font preuve d’une imagination sans bornes. Cela va de la crèche d’inspiration orientale à la crèche bien typique du Tyrol où l’Enfant Jésus naît dans une étable tyrolienne. La plupart des crèches sont fabriquées  à la main, certaines font partie du patrimoine familial depuis des siècles. A ne pas manquer : le musée de l’église impériale d’Innsbruck ne montre pas seulement les plus belles crèches du Tyrol, il met aussi en scène les interprétations les plus étranges de cette tradition.

7 · Nuits de Fumée


Les trois « Nuits de Fumée » : le 25 décembre, la Saint-Silvestre et le 5 janvier occupent encore chez beaucoup de familles tyroliennes une place importante. Equipée d’une poêle remplie d’encens, toute la famille « enfume » la maison et l’étable. La tradition veut que cela protège le logis du malheur et de la maladie.

Haut
Vous voulez que les vacances se glissent dans votre boîte mail?

Alors abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des conseils frais pour vos vacances au Tyrol

Live Chat
Live Chat